Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    La Russie lancera son premier satellite privé en février 2014 (Skolkovo)

    Sci-tech
    URL courte
    Skolkovo, la "Silicon Valley" russe (50)
    0 01

    Le premier satellite privé russe, baptisé Dauria Experimental-1 (DX-1), sera mis en orbite en février 2014 par le lanceur Soyouz-2-1b, a annoncé la fondation russe Skolkovo se référant au directeur de la société Dauria Aerospace, Sergueï Ivanov.

    Le premier satellite privé russe, baptisé Dauria Experimental-1 (DX-1), sera mis en orbite en février 2014 par le lanceur Soyouz-2-1b, a annoncé mardi la fondation russe Skolkovo se référant au directeur de la société Dauria Aerospace, Sergueï Ivanov.

    D'une masse de 22 kg, le satellite expérimental DX-1 est destiné à tester les technologies, les logiciels et les algorythmes de commande des satellites. Il aura également une mission pratique, à savoir de réceptionner les signaux de positionnement AIS (système automatique d'identification) émis par les navires dans l'océan Mondial. A l'heure actuelle, la Russie ne dispose pas de satellites capables de capter les signaux AIS.

    Le satellite DX-1 évoluera en orbite pendant trois ans avant de brûler dans l'atmosphère terrestre, a annoncé Dauria Aerospace sur Facebook.

    Selon M.Ivanov, Dauria Aerospace créera un petit centre de contrôle des vols au centre d'innovation Skolkovo (souvent baptisé la Silicon Valley russe), dans la région de Moscou, en vue de contrôler d'autres satellites Dauria en voie de conception. Le centre de contrôle des vols de Dauria Aerospace utilisera des équipements fournis par le groupe Samsung.

    Dauria Aerospace s'occupe de la création des petits satellites. La société s'est installée au centre d'innovation Skolkovo en 2012. En décembre 2012, Dauria Aerospace a remporté un appel d'offres de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) pour la création de deux nanosatellites MKA-N permettant de prendre des photos de la surface terrestre d'une résolution d'environ 20 m.

    Dossier:
    Skolkovo, la "Silicon Valley" russe (50)

    Lire aussi:

    La Corée du Nord bientôt une puissance spatiale?
    Une «patrouille spatiale» afin de protéger la Terre bientôt créée par des experts russes
    La CIA déclassifie 400 pages de dossiers sur le programme spatial soviétique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik