Ecoutez Radio Sputnik
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    • Forum Open Innovations : mission accomplie (experts)
    © Photo : La Voix de la Russie

    Le Forum-exposition international Open Innovations 2013 touche à sa fin à Moscou. La deuxième journée du forum était remplie de discussions sur les questions des technologies de pointe. Interrogés par La Voix de la Russie, les participants au forum ont dressé un bilan préliminaire des discussions et évoqué les perspectives de l’avenir.

    Les technologies de la « ville intelligente » (Smart city), la médecine régénérative, ou encore l'efficacité énergétique et la sécurité du cyberespace. Tous ces thèmes furent au centre de la discussion lors de cette deuxième journée du Forum-exposition Open Innovations 2013. Les experts ont partagé leurs points de vue sur certains sujets de discussion. Ainsi, le recteur de l'École de gestion Skolkovo Andreï Charonov a souligné dans une interview exclusive accordée à La Voix de la Russie qu’avec la dégradation de la conjoncture économique mondiale, les technologies innovantes deviendront l’élément important de la stabilité de l’économie nationale. Mais cela n’est possible qu’avec le soutien du gouvernement.

    « Le potentiel négatif qui s’est accumulé avant la crise de 2008 et la deuxième vague de la crise ont duré trop longtemps. Nous ne contrôlons pas les cours du pétrole et par conséquent, nous devrions assurer nos arrières en augmentant la part des autres secteurs de l’économie dans notre PIB. Les innovations sont une des solutions de ce problème. L'activité innovante est encouragée dans l’économie concurrentielle. C’est en cela que réside le sens de la politique gouvernementale : il faut créer des conditions pour la plupart des entreprises et demander le meilleur résultat pour un moindre coût en tant que client. »

    La détérioration de la situation économique est un processus évident, mais la Russie possède des ressources dont l’utilisation pourraient lui permettre de dépasser cette période de crise avec des pertes minimales, a souligné à la fin du forum le président de la société Rosnano Anatoli Tchoubaïs.

    « La situation économique est désastreuse », a-t-il dit. « Les prévisions pour la croissance du PIB cette année atteignent à peine 1,5 %. Et malheureusement les chiffres récents montrent que même ces prévisions sont trop optimistes. De nombreux experts en concluent que le pays va droit dans le mur. Cela ne correspond pas à la vérité. La situation n’est pas désespérée. N'oublions pas que nous avons une inflation en baisse et des réserves de change à hauteur de 500 milliards de dollars. Ce sont des réserves colossales que nous avons pu constituer au cours des dernières 10-15 années. »

    Les experts ont évalué positivement les travaux du forum Open Innovations. Natalia Kaspersky, directrice de la société russe InfoWatch, l'un des leaders sur le marché de la sécurité de l'information a noté que les discussions dans le cadre du forum étaient d’un niveau supérieur aux années précédentes, non seulement grâce aux participants, mais aussi grâce à leur format.

    « En ce qui concerne le forum, l’apparition de ce genre de plateformes de discussions me semble raisonnable et justifiée. Très bonne organisation, et un endroit merveilleux pour le déroulement. Et c’était très agréable de remarquer que le niveau du forum augmente d’année en année. Je pense qu’au fil des éditions, d’autres pays pourront nous rejoindre. »

    Certains experts suggèrent d’élargir le programme du forum pour les années suivantes. Selon le directeur du programme d’éco-construction de la société Bayer Maxim Grichine, cela va aider à accélérer le processus d'échange d'idées et de technologies entre les participants.

    « Les collègues sont très ouverts en ce qui concerne l’échange d’idées, de points de vues, et s’invitent les uns chez les autres », constate-t-il. « Je suis sûr que ce forum va continuer à se développer activement avec la participation d’un nombre croissant de sociétés européennes. Elles pourront partager des informations, et des nouveaux panels d’experts seront créés. Le forum a certainement de l’avenir. Les sociétés russes et les établissements d'enseignement possèdent une énorme base fondamentale, où les idées sont développées à grande échelle et mises en œuvre jusqu’à la perfection. La Russie peut proposer ce genre d’élaborations technologiques au monde entier. Dans le monde contemporain, il faut échanger les idées. Il n’y a plus de concepts purement russes, ou purement allemands. Il y a des idées qui appartiennent à toute l'humanité. Et nous devons en discuter lors des événements comme le Forum Open Innovations. »

    Andreï Charonov du technopôle de Skolkovo a souligné que le forum a atteint ses objectifs. Les experts russes ont eu l'occasion d’en apprendre davantage sur l'expérience des organisations étrangères qui sont engagées dans la création des start-ups et des infrastructures, ce qui est particulièrement important pour l'industrie des innovations en Russie. L'expert a également ajouté qu’en Russie de nombreuses start-ups, des idées en termes des nouvelles technologies commencent également à émerger. Il ne reste plus qu’à apprendre à les développer et créer des conditions pour qu’elles ne disparaissent pas et ne quittent pas la Russie. T

    Lire aussi:

    Un homme politique autrichien demandera à Poutine de créer un forum annuel à Sotchi
    Le Forum oriental, occasion pour la Russie de resserrer ses liens avec l’Asie-Pacifique
    Forum économique de Saint-Pétersbourg: les thèmes clés dévoilés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Plus de photos

    • un couple
      Dernière mise à jour: 08:26 24.09.2018
      08:26 24.09.2018

      Combien de temps faut-il pour s’amouracher?

      Pour s’éprendre de quelqu’un, il faut beaucoup moins de temps que ce que l’on peut s‘imaginer. Ainsi, moins d’une minute serait suffisante pour s’amouracher de son interlocuteur, affirment des scientifiques allemands à l’issue de leurs recherches.

    • Un astéroïde, image d'illustration
      Dernière mise à jour: 22:25 23.09.2018
      22:25 23.09.2018

      Sans précédent: découvrez les tout premiers clichés pris depuis un astéroïde

      Après un atterrissage réussi sur un astéroïde, deux robots nippons ont envoyé sur la Terre les premiers clichés pris depuis la surface d’un astéroïde.

    • l’Espagnole Sonia Fernandez-Vidal, écrivain de science-fiction
      Dernière mise à jour: 21:23 23.09.2018
      21:23 23.09.2018

      «Rien ne prouve l’absence des univers parallèles» (photos)

      La théorie des univers parallèles ou des mondes multiples a été introduite en 1957 par le physicien américain Hugh Everett. Il s’agit d’une sorte de réinterprétation de la mécanique quantique qui essaye d’éliminer des problèmes conceptuels, a rappelé à Sputnik l’Espagnole Sonia Fernandez-Vidal, écrivain de science-fiction.

    • Sommeil
      Dernière mise à jour: 08:34 23.09.2018
      08:34 23.09.2018

      Les médecins désignent la position de sommeil la plus nuisible pour la santé

      Les chercheurs conseillent d’éviter de dormir sur le ventre, mettant en garde contre les nombreux méfaits de cette position pour le dos ainsi que pour le cou.