Ecoutez Radio Sputnik
    Energie éolienne : les chercheurs russes annoncent une révolution

    Energie éolienne : les chercheurs russes annoncent une révolution

    © Photo : Flickr.com/Håkan Dahlström /cc-by
    Sci-tech
    URL courte
    1235 0 0

    Les spécialistes russes ont développé de nouvelles turbines éoliennes offshore capables de révolutionner l'énergie éolienne. Les caprices du vent ne seront plus un problème. Selon les chercheurs les nouvelles éoliennes à axe vertical pourraient fonctionner par tous les temps et partout.

    Le vent est une source d'énergie renouvelable et ses capacités semblent illimitées. En tout état de cause, nombre de pays a appris à l'utiliser d'une façon efficace. Dans certaines régions d'Allemagne les éoliennes produisent jusqu'à 40 % de l'énergie. Cependant l'énergie éolienne n'avance pas à grands pas. Les raisons en sont simples : les coûts élevés et les risques écologiques provoqués par les infrasons. Enfin, la météo même est instable, ce qui veut dire qu'on ne peut pas se fier entièrement aux éoliennes. Les chercheurs de Vladivostok, situé sur les côtes russes du Pacifique, ont proposé une solution technologique nouvelle qui permettrait d'éviter plusieurs problèmes propre à l'énergie éolienne.

    La plupart des éoliennes ont un axe de rotation horizontal. Cela permet d'accroître leur rendement et d'installer la turbine à une grande hauteur au-dessus de la terre, là où le vent souffle plus fort. L'alternative est l'axe vertical qui tourne près de la terre. Auparavant cela était considéré comme peu raisonnable car le vent près de la terre est faible et le rendement de la turbine diminue proportionnellement à la vitesse du vent. Pourtant le chargé de cours de la chaire des technologies de la production industrielle à l'Université fédérale d'Extrême-Orient Viktor Tcheboksarov et ses collègues proposent cette construction en dépit de ses défauts apparents.

    Tout dépend de l'endroit où est installé le générateur. Les chercheurs de Vladivostok ont proposé de l'installer en mer ce qui permet de multiplier le rendement par 10 et plus. « L'avantage des constructions nouvelles est dans leur installation au-dessus de la surface de la mer où le vent est plus fort et régulier », note Viktor Tcheboksarov.

    L'éolienne des spécialistes de Vladivostok est installée sur un ponton. Sa stabilité horizontale est assurée par son ancrage. Un mat peu élevé se trouve au centre de la construction au-dessus de l'eau et un rotor composé de pales tourne lentement autour. L'énergie est transmise par des tiges vers le moyeu central relié au générateur. Viktor Tcheboksarov explique:

    « C'est comme un anneau formé par des yachts dont les voiles sont des pales. Le diamètre d'un système type d'une capacité de 10 MW est de 200 mètres environ et l'envergure des pales est de quelque 40 mètres. Pour notre système il ne peut y avoir de limitations technologiques en ce qui concerne la puissance. Ainsi nous pouvons créer un générateur éolien de 100 MW ».

    Cette invention pourrait servir à approvisionner en énergie des villages éloignés sur le littoral. La technologie nouvelle permet de résoudre entre autres le problème du transport : la nouvelle éolienne peut être remorquée sur la mer. A l'opposé des versions classiques, nul n’est besoin de renforcer les fondements si sa puissance est augmentée, car le système est maintenu par l'eau.

    L'invention russe a été testée et a reçu 17 brevets en Russie. Maintenant c'est le tour d'un brevet international. A l'heure actuelle l'éolienne développée par les chercheurs de Vladivostok subit une expertise dans plusieurs pays du monde. T


    Lire aussi:

    En Sicile, les pêcheurs en grève contre les «dauphins qui leur volent le poisson»
    Scandale des turbines Siemens: Berlin prône l’élargissement des sanctions antirusses
    Des chercheurs russes mettent au point une installation anti-catastrophe nucléaire
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik