Ecoutez Radio Sputnik
    Un appareil de navigation GLONASS

    GLONASS: l'Iran accueillera une station

    © Sputnik . Alexei Nikolsky
    Sci-tech
    URL courte
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)
    0 12

    Des équipements nécessaires à la correction des signaux du système de navigation par satellite russe Glonass seront installés en Iran, écrit le journal Izvestia se référant aux documents adoptés à l'issue d'une réunion du groupe de travail russo-iranien pour la Coopération spatiale.

    Des équipements nécessaires à la correction des signaux du système de navigation par satellite russe Glonass seront installés en Iran, écrit mardi le journal Izvestia se référant aux documents adoptés à l'issue d'une réunion du groupe de travail russo-iranien pour la Coopération spatiale. 

    "La partie iranienne a exprimé sa disposition à assurer l'installation sur son sol d'une station de correction et de surveillance différentielles ainsi que d'un système quantique-optique nécessaires à la logistique du système Glonass", indique le journal citant le protocole de la réunion tenue samedi à Téhéran.  

    La station en question est destinée à assurer la précision au centimètre près des coordonnées en temps réel et dans un rayon de 200 km de stations de référence.  

    A l'heure actuelle, le système Glonass est desservi par quatre systèmes de correction implantés en dehors des frontières de Russie, dont un situé au Brésil et trois autres en Antarctide.   

    Créé en 1993, le système GLONASS (GLObal NAvigation Satellite System, équivalent russe du GPS américain) est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre, en mer, dans l'air et dans l'espace extra-atmosphérique avec une marge d'erreur d'un mètre. Il couvre l'ensemble du globe depuis décembre 2011. L'accès aux signaux civils de Glonass est gratuit et illimité pour les utilisateurs russes et étrangers. 

    A l'heure actuelle la précision du système Glonass est de 2,9 mètres contre 1,8 mètre pour le GPS. Toutefois, d'après le directeur adjoint de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Chilov, elle pourrait passer à moins d'un mètre d'ici 2015. 

    Dossier:
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik