Ecoutez Radio Sputnik
    Un appareil de navigation GLONASS

    Le GLONASS russe aussi précis que le GPS

    © Sputnik . Alexei Nikolsky
    Sci-tech
    URL courte
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)
    0 82

    Le système de navigation russe par satellite GLONASS est aussi précis que le GPS américain et sa précision de positionnement augmentera de 2,8 m à 0,6 m d'ici 2020, a annoncé à Novossibirsk vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

    Le système de navigation russe par satellite GLONASS est aussi précis que le GPS américain et sa précision de positionnement augmentera de 2,8 m à 0,6 m d'ici 2020, a annoncé vendredi à Novossibirsk vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

    "La précision du système GLONASS est presque égale à celle présentée par le GPS. Elle a augmenté de dix fois en dix ans, de 35 à 2,8 mètres. Des travaux de modernisation sont toujours en cours pour satisfaire les besoins des consommateurs", a indiqué M.Rogozine lors du forum international Technoprom.

    "La mission principale de 2013 était d'assurer un fonctionnement stable du système GLONASS. Nous avons atteint cet objectif. Le programme de développement du système prévoit de le rendre quatre fois plus précis", a-t-il ajouté.

    La constellation GLONASS comprend actuellement 29 satellites dont 24 sont opérationnels et 5 de réserve. Selon M.Rogozine, la Russie crée de nouveaux satellites de navigation qui permettront de rendre le système GLONASS plus performant.

    Créé en 1993, GLONASS (GLObal NAvigation Satellite System, l'équivalent du GPS américain) couvre l'ensemble du globe depuis décembre 2011. L'accès aux signaux civils du système GLONASS est gratuit et illimité pour les utilisateurs russes et étrangers.

    A l'heure actuelle, le système GLONASS est desservi par quatre stations terrestres implantées en dehors des frontières de la Russie, dont une située au Brésil et trois autres en Antarctique. La Russie a l'intention d'implanter 50 autres stations dans 36 pays du monde, dont le Mexique et l'Iran pour améliorer la précision du positionnement. Les Etats-Unis ont refusé d'accueillir sur leur sol des stations GLONASS. La Russie a alors bloqué les fonctions militaires des onze stations GPS sur son territoire et a menacé de fermer ces stations à partir du 1er septembre 2014. 

    Dossier:
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik