Ecoutez Radio Sputnik
    Sci-tech

    GLONASS: la Russie lancera un satellite le 1er décembre

    Sci-tech
    URL courte
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)
    0 12
    S'abonner

    Les Troupes russes de défense aérospatiale lanceront un satellite de navigation Glonass-K le 1er décembre prochain depuis le cosmodrome de Plessetsk, dans la région d'Arkhangelsk (nord), a annoncé le porte-parole des Troupes de défense aérospatiale Alexeï Zolotoukhine.

    Les Troupes russes de défense aérospatiale lanceront un satellite de navigation Glonass-K le 1er décembre prochain depuis le cosmodrome de Plessetsk, dans la région d'Arkhangelsk (nord), a annoncé lundi à Moscou le porte-parole des Troupes de défense aérospatiale Alexeï Zolotoukhine.

    "La préparation au tir du lanceur Soyouz-2.1b continue au cosmodrome de Plessetsk, dans la région d'Arkhangelsk. Le 1er décembre 2014 est la date optimale pour mettre en orbite le satellite Glonass-K", a indiqué le colonel Zolotoukhine.

    Le lancement précédent d'un satellite de la constellation GLONASS s'est tenu en juin dernier.

    Selon le colonel, les spécialistes du cosmodrome de Plessetsk achèvent l'assemblage et les tests du lanceur Soyouz-2.1b, du bloc d'accélération Fregat et du satellite Glonass-K.

    La Russie utilise le cosmodrome de Plessetsk pour mettre en orbite les satellites du système GLONASS au moyen des fusées-porteuses moyennes Soyouz-2.1b depuis février 2011. Les lancements précédents des satellites Glonass ont été effectués par les fusées lourdes Proton tirées depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan.

    Créé en 1993, le système russe GLObal NAvigation Satellite System (GLONASS) est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre, en mer, dans l'air et dans l'espace extra-atmosphérique. Il couvre l'ensemble du globe depuis décembre 2011. L'accès aux signaux civils de GLONASS est gratuit et illimité pour les utilisateurs russes et étrangers. 

    Dossier:
    Système de navigation spatiale GLONASS (171)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik