Ecoutez Radio Sputnik
    Robot Sweeper, personnage du premier jeu mobile russe contre le Sida

    VIH/Sida: le premier jeu mobile russe créé en Sibérie

    © Photo. Project S.W.E.E.P.E.R
    Sci-tech
    URL courte
    0 5811

    Le premier jeu mobile russe baptisé Sweeper et destiné à sensibiliser les jeunes à la propagation de l'épidémie du VIH/Sida a été créé à Tomsk (Sibérie occidentale), a annoncé Rouslan Fatikhanov, responsable du projet.

    Le premier jeu mobile russe baptisé Sweeper et destiné à sensibiliser les jeunes à la propagation de l'épidémie du VIH/Sida a été créé à Tomsk (Sibérie occidentale), a annoncé Rouslan Fatikhanov, responsable du projet.

    Selon le site officiel du jeu, "un robot fabriqué par les étudiants soviétiques pendant les années 1960 aurait été assemblé dans un secteur secret du Musée polytechnique. Il prend vie et quitte le musée pour sauver la ville contre l'épidémie du Sida. Muni d'un balai, le robot Sweeper se promène dans les rues de Tomsk, en s'attaquant aux seringues, aux drogues synthétiques, aux bactéries et aux virus".

    Le jeu contient également beaucoup d'informations utiles sur la transmission du virus d'immunodéficience humaine.

    L'idée du projet appartient à deux spécialistes du Centre régional pour la prévention et la lutte contre le Sida et autres maladies infectieuses.

    Le prototype du jeu fonctionne sous Android, une version fonctionnant sous iOS sera lancée tout prochainement.

    "Les méthodes traditionnelles ne sont pas toujours efficaces. Nous devons nous adresser à tous les patients. Et nous savons que les jeunes s'intéressent aux gadgets", a indiqué Alexandre Kholopov, chef du département régional de la santé publique de Tomsk.

    Selon le Centre fédéral russe pour la prévention et la lutte contre le Sida, la Russie comptait 864.400 séropositifs au 1er novembre 2014. 171.500 personnes atteintes du VIH sont décédées dont 17.700 au cours des dix premiers mois de 2014, soit 6,1% de plus que pendant la même période de 2013.

    Lire aussi:

    «Macron, complice du sida!»: la 9e Conférence sur le sida ouvre avec des manifs à Paris
    Le premier satellite russe imprimé en 3D commence à émettre
    Les scientifiques savent comment nos ancêtres ont vaincu les analogues du sida
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik