Ecoutez Radio Sputnik
    Tir d'un lanceur Proton-M. Archives

    Premier tir d'un lanceur russe Proton-M en 2015

    © Sputnik . Oleg Urusov
    Sci-tech
    URL courte
    0 92
    S'abonner

    La Russie a effectué son premier tir spatial de l'année en lançant la fusée Proton-M avec le satellite britannique Inmarsat 5F-2.

    Un lanceur russe Proton-M transportant le satellite de télécommunications britannique Inmarsat 5F-2 a décollé dimanche depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, a annoncé un porte-parole de l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport).

    "Le tir s'est tenu comme prévu à 15h31 (12h31 UTC). Le bloc d'accélération Breeze-M et le satellite Inmarsat 5F-2 se sépareront du lanceur à 15h40. La séparation du satellite du bloc d'accélération est programmée pour le 2 février, à 07h02 (04h02 UTC)", a indiqué le représentant de l'agence.

    Il s'agit du premier tir spatial russe en 2015 et du 402e lancement d'un Proton-M.

    Ce lancement s'est tenu dans le cadre d'un contrat signé par la coentreprise russo-américaine International Launch Services (ILS) qui commercialise les lanceurs russes Proton et Angara. ILS a été fondée en 1995 par la compagnie Space Transport Inc. (États-Unis) et le Centre de production et de recherche spatiale russe Khrounitchev, concepteur des Proton et Angara et du booster Breeze-M. Le Centre Khrounitchev détient le bloc de contrôle d'ILS depuis mai 2008.

    Inmarsat 5F-2, le deuxième des trois satellites Inmarsat de 5e génération (I-5), couvrira l'Amérique du Nord et du Sud et l'Atlantique. Le premier satellite de la série I-5 a été mis en orbite par un Proton-M en décembre 2013. Conçu par Boeing Satellite Systems (Etats-Unis) pour l'opérateur britannique Inmarsat, le satellite a un poids d'environ 6 tonnes.

    Lire aussi:

    Un lanceur russe Proton-M met en orbite un satellite européen (Roskosmos)
    Un lanceur russe Proton met en orbite un satellite de télécommunications
    Le tir d'un lanceur russe Proton-M reporté
    Lanceur russe Proton-M: deux tirs programmés d'ici le 12 décembre
    Tags:
    Baïkonour, Breeze-M, Inmarsat, Proton-M, Rosoboronexport, Kazakhstan, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik