Sci-tech
URL courte
0 619
S'abonner

En Russie, de grandes entreprises, des agences gouvernementales et des organismes liés à la défense ont été visés.

Les pirates informatiques d’Equation Group ont porté atteinte à plus de 500 compagnies et organisations, notamment des organismes gouvernementaux russes, a annoncé à RIA Novosti la société de sécurité informatique russe Kaspersky Lab.

"En Russie parmi les victimes figurent des agences gouvernementales, des universités, des organismes militaires, des entreprises du secteur aéronautique, des télécoms et des établissements médicaux", a fait savoir la compagnie, sans toutefois fournir de noms concrets.

Auparavant, Kaspersky Lab a annoncé avoir découvert un groupe de hackers baptisé Equation Group, dont les malwares utilisés se démarquent par un haut niveau technique. L’éditeur de solutions antivirus estime que le groupe a été particulièrement actif au cours de la première décennie des années 2000, mais évoque certains cas remontant à 1996.

Equation Group a utilisé des méthodes nouvelles dans son activité, notamment en infectant le système opérationnel des disques durs des ordinateurs.  "Nous avons découvert des modules qui permettent de reprogrammer le système opérationnel des disques durs, orientés sur 12 des principaux producteurs mondiaux de différents pays", a fait savoir la compagnie russe.

La plupart des organismes visés sont situés en Russie et en Iran, précise Kaspersky.

Lire aussi:

Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
Un bus avec des touristes se renverse en Turquie, des morts et des blessés
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
«Vous votez avec vos mains, on va vous trancher vos mains»: une députée ayant voté pour le pass sanitaire menacée
Tags:
Russie, Kaspersky Lab, Equation Group, cyberattaque, hackers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook