Sci-tech
URL courte
1635
S'abonner

Un malware préinstallé injectant de la publicité lors des navigations web a été découvert sur les ordinateurs du constructeur chinois Lenovo.

La présence du logiciel publicitaire sur les ordinateurs de la société a été confirmée par l'un des modérateurs du groupe chinois, Mark Hopkins. Selon lui, le logiciel en question, baptisé Superfish, a été mis au point afin d'"aider les utilisateurs à découvrir des produits à bas prix".

Le malware, dissimulé dans les navigateurs Internet Explorer et Google Chrome, injecte de la publicité lors des navigations Internet de l'utilisateur. Le logiciel se permet en outre d'installer ses propres certificats de sécurité, ce qui le rend capable de "jeter un œil aux connexions sécurisées" et de récupérer des données, d'après le site spécialisé Clubic.

D'après une capture d'écran faite par un utilisateur, le logiciel a été crée d’après la commande de Bank of America.

D'après une capture d'écran faite par un utilisateur, le logiciel a été crée d’après la commande de Bank of America
D'après une capture d'écran faite par un utilisateur, le logiciel a été crée d’après la commande de Bank of America

Lenovo a fait savoir dans un communiqué que les machines sur lesquelles Superfish était installé avaient été livrées "entre septembre et octobre 2014". Dans le même temps, le constructeur précise que le logiciel a été désactivé depuis janvier suite aux plaintes des utilisateurs.

Le groupe Lenovo totalise 18,8% du marché mondial des PC, avec plus de 59,5 millions d'ordinateurs vendus chaque année.

Lire aussi:

Les renseignements américains et britanniques ont piraté des millions de cartes SIM
Des hackers dérobent plus d'un milliard de dollars à des banques
Le Daily Mail effraie les Britanniques avec des "hackers russes"
Des hackers russes piratent 500 millions de comptes de messagerie
Tags:
logiciel, malware, Superfish, espionnage, Lenovo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook