Sci-tech
URL courte
Exploration de Mars (87)
0 117
S'abonner

La collaboration devrait s'étendre notamment à la recherche scientifique et à la formation de spécialistes émiratis.

La France et les Emirats arabes unis devraient prochainement signer un accord de coopération dans le domaine spatial, Abou Dhabi ayant annoncé son intention de lancer d’ici 2021 la première sonde arabe vers Mars, rapporte la presse française.

"C'est un projet encore jeune, car l'agence spatiale (des Emirats) a été créée seulement l'an dernier, mais nos discussions sont très positives et nous espérons bien progresser d'ici la fin du premier trimestre", a déclaré mercredi Jean-Yves Le Gall, président de l'agence spatiale française (CNES), en visite à Abou Dhabi.

La collaboration entre les deux pays devrait s'étendre notamment à la recherche scientifique et à la formation de spécialistes émiratis dans le centre du CNES à Toulouse.

Le voyage de la sonde émiratie durera neuf mois et couvrira plus de 60 millions de kilomètres. L'objectif de la mission est d'explorer l'atmosphère de Mars.

Les Emirats ont déjà investi plus de cinq milliards de dollars dans la technologie spatiale et les satellites commerciaux et militaires, a indiqué Mohammed Al Ahbabi, directeur général de l'Agence spatiale émiratie créée en juillet 2014.

Dossier:
Exploration de Mars (87)

Lire aussi:

Une «violente altercation» éclate entre deux avocats lors du procès Sarkozy, l’audience suspendue
Macron n’inspire plus confiance aux Français et recourt à l’«autodéfense agressive», selon la presse allemande
Des passagers maîtrisent un homme avec une crosse dépassant de son sac dans le TER
Tags:
espace, CNES, Jean-Yves Le Gall, Mars, Émirats Arabes Unis, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook