Sci-tech
URL courte
21521
S'abonner

Le CERN relance en mars le Grand collisionneur de hadrons afin de pénétrer le mystère du Big Bang

Le Centre européen de recherche nucléaire (CERN) prépare le Grand collisionneur de hadrons (LHC) pour un nouveau lancement prévu au mois de mars. Cette fois-ci, une énergie deux fois plus puissante doit être obtenue pour étudier le boson de Higgs baptisé "particule de Dieu".

A l'heure actuelle, les spécialistes procèdent à une série de tests de préparation. Après deux ans d'arrêt, les systèmes cryogéniques ont été remis en marche pour refroidir le plus grand accélérateur de particules élémentaires du monde à une température de 1,9° supérieure au zéro absolu.

Lors des expériences, des faisceaux de protons circuleront en sens inverse, provoquant des collisions dont l'énergie atteindra 13 teraélectronvolt, puissance inégalée jusqu'à présent. Outre le boson de Higgs découvert en 2012, les chercheurs étudieront la "matière noire".

Christopher Peterson, de l'Ecole polytechnique Chalmers (Suède), a émis une hypothèse selon laquelle le boson de Higgs aurait la capacité de se désagréger en particules de matière noire dont l'existence n'a jusqu'à présent été confirmée que de manière indirecte.

Les recherches porteront également sur le boson de Higgs dont la découverte a valu au chercheur britannique Peter Higgs le Prix Nobel de physique 2013.

Lire aussi:

Boson de Higgs: Hawking prédit la fin du monde
Le CERN confirme avoir découvert un boson de Higgs
L'harmonie du Créateur à l'épreuve de la physique
Tags:
boson de Higgs, Grand collisionneur de hadrons (LHC), Big Bang, Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook