Ecoutez Radio Sputnik
    Les bactéries

    La plus petite bactérie connue à ce jour

    © Flickr / Carolina Biological Supply
    Sci-tech
    URL courte
    0 123
    S'abonner

    Des chercheurs américains ont réussi à photographier la plus petite bactérie connue à ce jour. A cet effet, les échantillons de ces micro-organismes ont été surgelés à la température de -272°C.

    La plus petite bactérie connue à ce jour a été photographiée par des chercheurs du Laboratoire national Lawrence-Berkeley et leurs collègues de l'Université de Californie (Berkeley).

    Selon les chercheurs, la bactérie la plus petite du monde n'est pas une rareté, mais il est difficile de la prendre en photo. Ces ultramicrobacteries sont difficiles à observer, et ce non seulement à cause de leurs petites dimensions, mais en premier lieu parce qu'elles sont fragiles et peuvent facilement périr.

    La photo que vous voyez n'a réussi que parce les échantillons de ces bactéries ont été surgelés à —272 °C avant d'être transportés au laboratoire.

    Bien qu'assez communes, ces bactéries sont mal étudiées.

    "Elles sont énigmatiques. Ces bactéries sont détectées dans de nombreux environnements et elles jouent probablement un rôle important dans les communautés microbiennes et les écosystèmes. Mais nous ne comprenons pas encore pleinement ce que font ces bactéries ultra-petites", a déclaré Jill Banfield qui a participé au projet.

    Ces organismes ont un volume moyen de 0.009 micron cubique (un micron est un millionième de mètre). Une cellule d'Escherichia coli pourrait renfermer environ 150 de ces bactéries et l'extrémité d'un cheveu humain serait assez large pour en accueillir plus de 150 000.

    Lire aussi:

    Un incendie s'est déclaré près de la gare de Bruxelles-Nord - images
    De minuscules «koalas» trouvés sur les coussinets de chiens envahissent la Toile – photos
    Jean-Paul Delevoye annonce sa démission du gouvernement
    Tags:
    bactérie, Laboratoire Lawrence-Berkeley, Université de Californie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik