Ecoutez Radio Sputnik
    Pôle Nord

    L'humanité à l'aube d'une inversion polaire?

    © Flickr/ NASA Goddard Space Flight Center
    Sci-tech
    URL courte
    9259659716

    L'humanité n'a pas connu d'inversion polaire depuis... 780 000 ans! Aujourd'hui, les prémisses de ce cataclysme se font déjà sentir.

    Pour mieux comprendre en quoi le champ magnétique terrestre et ses pôles sont si importants, il faut regarder vers Mars, ses déserts de sable, ses paysages éteints et ses fortes radiations: si la Planète rouge est aujourd'hui dans un tel état, c'est justement parce qu'elle a perdu son champ magnétique. Celui de la Terre est encore solide, mais pour combien de temps? A ce rythme-là, les scientifiques prévoient qu'il pourrait disparaître dans quelques milliers d'années.

    Les dunes de Mars
    © NASA. JPL/University of Arizona
    Aujourd'hui, on est encore loin de la catastrophe. Et le champ magnétique de la Terre est encore là pour longtemps. Mais un autre phénomène pourrait toutefois bouleverser les équilibres naturels sur notre planète: une inversion polaire — ce moment où les pôles Nord et Sud échangent leur place…

    Vladimir Pavlov, de l'Institut de physique de la Terre affilié à l'Académie des sciences de Russie explique:

    "La science a pu déterminer que la Terre avait déjà connu des centaines d'inversions polaires, et que le phénomène n'avait aucune périodicité claire. Notre planète a connu des périodes de stabilité de 20, 40 et même 70 millions d'années, mais parfois les pôles s'inversaient en l'espace de 30-40 ans. Toutefois, depuis plusieurs millions d'années, on constate ce genre de phénomène en moyenne tous les 200 à 250 000 ans. La dernière inversion, par contre, s'est produite il y a près de 780 000 ans."

    Au regard de la fréquence observée auparavant, ce retard pourrait être alarmant. Et si le changement de pôles devait se produire sous peu? Pourquoi les scientifiques ne tirent-ils pas la sonnette d'alarme?

    Selon Vladimir Pavlov, personne ne peut formuler aujourd'hui de pronostic exact car le comportement des pôles est difficile à prévoir. Et même si l'on constate certaines tendances ces derniers temps, l'immense expérience du passé ne permet pas de tirer de conclusions à long terme. En clair: il est impossible de dire si l'inversion va se produire prochainement.

    Mais quelles sont ces tendances inquiétantes? On sait notamment que durant les périodes d'inversion, l'intensité du champ magnétique terrestre diminuait fortement, chutant 8 à 10 fois en-dessous de la norme. Notre bouclier magnétique perd justement de sa force depuis plusieurs centaines d'années.

    "La vitesse de déplacement des pôles magnétiques a augmenté. Bien que la durée des observations soit courte, il est difficile de déterminer s'il s'agit d'une tendance ou de changements séculaires. Mais une chose est sûre: au cours des dernières décennies la vitesse de déplacement des pôles a considérablement augmenté par rapport aux cent dernières années. Par conséquent, on peut affirmer que des restructurations se produisent actuellement dans les profondeurs de la planète."

    Une autre donnée inquiétante est transmise par les satellites, qui permettent d'évaluer les modifications géométriques du champ magnétique. De nouveau, on constate aujourd'hui les mêmes tendances que celles obtenues par les chercheurs grâce à leurs simulations informatiques des situations d'inversions polaires.

    Eclipse solaire du 20 mars 2015
    © Sputnik. Maxim Blinov
    D'autres scientifiques, au contraire, ne pensent pas que nos pôles vont s'inverser prochainement. Ils précisent qu'au cours des dernières décennies, les changements d'intensité du champ magnétique ont connu des variations positives et négatives de plusieurs dizaines de pour cent.

    Aujourd'hui, la science ne dispose pas d'informations suffisantes pour prédire comment se déroulera la prochaine inversion. Le passage d'un état à un autre (inversion) peut être aléatoire, c'est-à-dire ne pas avoir pour origine de cause concrète comme la chute d'une grande météorite.

    Les détails de ces processus ne sont pas encore suffisamment étudiés, c'est pourquoi il est difficile de pronostiquer la date des inversions. Une chose est certaine: rien de grave ne se produira à court terme car l'inversion des pôles dure plusieurs milliers d'années.

    A quoi doivent s'attendre nos descendants? Vont-ils subir une inversion des pôles et les catastrophes planétaires qui s'ensuivraient? Les scientifiques soulignent que la Terre a traversé de nombreuses inversions, mais que cela n'avait entraîné aucune conséquence catastrophique notable pour la planète. Et aucune extinction massive laissant une trace dans l'histoire ne s'est produite dans la biosphère.

    Bien évidemment, la situation est différente aujourd'hui. Après tout, l'homme a créé une puissante technosphère très sensible aux divers cataclysmes naturels. C'est pourquoi en cas d'inversion polaire les systèmes électriques pourraient s'effondrer — avec toutes les conséquences que cela implique pour de nombreux systèmes techniques. De plus, l'affaiblissement du bouclier magnétique qui protège la planète des radiations solaires pourrait sérieusement affecter l'humanité. Sans pour autant provoquer une extinction massive. D'ici là, la science élaborera des méthodes de défense efficaces.

    Lire aussi:

    Le champ magnétique de la Terre s'affaiblit
    Tags:
    science, Terre
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      b.tartar
      Changement des pôles magnétiques ne veut pas dire inversement rotatif des pôles de la planète Terre, les pôles magnétiques sont en perpétuels mouvements aléatoires, si changement il y a ce ne sera qu'une modification magnétique.
      La Terre a un noyau en fusion et la croute terrestre est un peu comme une dynamo qui provoque des champs magnétiques dus aux frottements avec ce noyau de fer en fusion.
    • avatar
      fotoulavé
      Ha bon ! Franchement j'y crois pas du tout. Ni à l'inversion et encore moins à vos explications sans preuve. Et ils vont encore essayer de nous faire croire que la terre est ronde comme une boule en forme de poire avec un bourlet à l'équateur, le tout à 1640 km/h avec des satellites géostationnaires et isis en orbite basse et toutes ces conneries qui ne sont que des détournement de fric.
    • avatar
      rapalouen réponse àfotoulavé(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      fotoulavé, Les géologues connaissent bien ces inversions de poles qui ont laissé des traces dans l'alignement des cristaux que contiennent les roches magmatiques (granites, basaltes etc...) . Car dans une roche magmatique, lorsqu'elle est en fusion, les cristaux s'orientent en suivant les courbes du champ magnétique terrestre. Rien d'extraordinaire là dedans.
    • avatar
      fotoulavéen réponse àrapalou(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      rapalou, t'es gentil mais relis toi et constate par toi même. Les géologues, scientifiques, spécialistes. s'il suffit d'avoir un diplôme pour être crédible...Les cristaux suivant la courbe du champs magnétique, ha bon. Pourquoi ils ne suivent pas la ligne droite de l'attraction terrestre ou la courbe de la force centrifuge. Il n'y a que des affirmations sans fondement.
    • avatar
      rapalouen réponse àfotoulavé(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
      fotoulavé, je ne suis pas gentil, j'ai simplement fait quelques études de sciences. Et la science se base sur des observations, par sur des croyances. Prends un microscope et observes les roches volcaniques, au lieu d'affirmer des âneries qui font bondir ceux qui contrairement à toi ont quelques bagages intellectuels.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)