Ecoutez Radio Sputnik
    Système solaire

    La NASA promet de trouver des extraterrestres d'ici 2025

    © NASA.
    Sci-tech
    URL courte
    0 931

    Selon Ellen Stofan, responsable scientifique de la NASA, l'humanité aura de fortes indications de l'existence de la vie hors de la Terre d'ici dix ans.

    Les humains découvriront la présence de la vie sur d'autres planètes d'ici 2025 ou 2035, a rapporté le site Space.com se référant à Ellen Stofan, responsable scientifique de la NASA.

    "Je considère que nous aurons de fortes indications de l'existence de la vie hors de la Terre d'ici dix ans et en aurons des preuves définitives d'ici 20 à 30 ans (…). Nous savons où chercher, nous savons comment chercher, et dans la plupart des cas, nous avons la technologie", a indiqué mardi Mme Stofan lors d'une table ronde consacrée à la recherche des planètes habitées.

    L'ancien astronaute John Grunsfeld, qui occupe le poste d'administrateur associé à la direction des missions scientifiques de la NASA, partage l'optimisme de sa collègue. Selon lui, la prochaine génération de scientifiques et explorateurs découvrira la vie extraterrestre dans le Système solaire et au-delà. 

    Il y a des océans d'eau liquide, élément requis pour l'apparition d'une vie, sur les lunes de Jupiter, Europa et Ganymède, recouvertes de glace, et la lune de Saturne, Encelade. Des  océans ont autrefois recouvert Mars. De nombreuses exoplanètes se trouvent dans la "zone habitable" de leurs étoiles, soit à une distance optimale pour héberger de l'eau liquide.

    Lire aussi:

    Un Russe sur quatre s'attend à la visite d'extraterrestres (sondage)
    Contacts avec les extraterrestres: l'humanité n'est pas prête (cosmonaute)
    Ovnis et extraterrestres: aucune rencontre (commandant de l'ISS)
    Le pétrolier iranien Grace 1 quitte Gibraltar un mois après son arraisonnement
    Tags:
    espace, NASA, John Grunsfeld, Ellen Stofan, Encelade (lune de Saturne), Ganymède (lune de Jupiter), Europa (lune de Jupiter), Système solaire, Mars
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik