Ecoutez Radio Sputnik
    Station spatiale internationale (ISS)

    La Russie construira sa nouvelle station orbitale à partir de fragments de l'ISS

    © NASA.
    Sci-tech
    URL courte
    0 425
    S'abonner

    Selon un responsable de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos), Moscou peur construire sa future station spatiale à partir de modules de l'ISS après 2024.

    La Russie peut construire sa nouvelle station spatiale sur la base de trois modules en voie de construction pour la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé Iouri Koptev, directeur du conseil scientifique et technique de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos). 

    "Le programme fédéral spatial russe prévoit la possibilité de créer une station orbitale russe après 2024 sur la base de trois modules de la Station spatiale internationale. Nous pouvons construire une station orbitale nationale sur la base de trois modules qui seront arrimés à l'ISS après 2017. Ce sont le module scientifique polyvalent MLM, le Module UM et le Module scientifique et d'énergie NEM. Les entreprises de Roskosmos sont en train de fabriquer ces modules pour élargir le segment russe de l'ISS", a indiqué M.Koptev au journal Izvestia.

    Selon lui, la Russie réalisera ce projet en cas d'arrêt de l'exploitation de l'ISS. Les dirigeants de l'industrie spatiale russe mènent actuellement des discussions avec leurs partenaires de l'ISS sur l'avenir de la station internationale, la possibilité de conclure des accords spatiaux stratégiques et la création d'une nouvelle station en orbite.

    Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi, lors de sa 13e séance de questions-réponses, que Moscou créerait sa station orbitale nationale d'ici 2023.

    Lire aussi:

    Moscou et Washington créeront une nouvelle station spatiale après 2024
    Le vaisseau habité russe Soyouz TMA-16M s'arrime à l'ISS
    ISS: un cargo russe acheminera du caviar
    Deux mini-satellites russes Tchibis lancés depuis l'ISS en 2018-2019
    Tags:
    espace, NEM (Module scientifique et d'énergie), UM (Module), MLM (Module laboratoire polyvalent), ISS, Iouri Koptev, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik