Sci-tech
URL courte
0 565
S'abonner

Les BRICS pourraient construire une station orbitale conjointe si les partenaires actuels de la Russie décident de cesser la coopération spatiale dans le cadre du projet ISS.

Moscou prête à proposer aux quatre autres pays des BRICS (Brésil, Inde, Chine, Afrique du Sud) de créer une station spatiale si des divergences politiques empêchent de poursuivre l'exploitation de la Station spatiale internationale (ISS), a annoncé mercredi Iouri Koptev, responsable de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"S'il y a un cas de force majeure, une démarche politique, nous pourrons garder la +squelette+ de la station que nous pourrons ensuite développer avec les BRICS ou autres partenaires", a indiqué M.Koptev devant les journalistes.

Selon lui, la Russie peut construire sa nouvelle station spatiale sur la base de trois modules — MLM, UM et NEM — en voie de construction pour le segment russe de l'ISS. Leur lancement est prévu pour 2017, 2018 et 2019.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé jeudi, lors de sa 13e séance de questions-réponses, que Moscou créerait sa station orbitale nationale d'ici 2023.

Lire aussi:

La Russie construira sa nouvelle station orbitale à partir de fragments de l'ISS
La Russie pourrait créer sa propre station orbitale (Roskosmos)
Espace: la Russie envisage de créer une nouvelle station orbitale
Incident nucléaire à Taishan: coup dur pour l’EPR made in France, en concurrence avec les USA
Tags:
ISS, BRICS, Holding spatial russe Roscosmos, Iouri Koptev, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook