Sci-tech
URL courte
2734
S'abonner

Selon le ministère russe des Télécommunications, la Russie a besoin de son propre système d'exploitation mobile.

La Russie entend créer un système d'exploitation mobile indépendant sur la base d'un open source (à code source ouvert), a annoncé le ministère russe des Télécommunications.

Le ministre des Télécommunications Nikolaï Nikiforov a rencontré vendredi les représentants de la société finlandaise Jolla, fondée par des anciens employés de Nokia, qui développe le logiciel open source Sailfish et produit des smartphones et tablettes.

Présentation du smartphone russe YotaPhone 2
© Photo. Lehtikuva Oy/Timo Heikkala
La rencontre s'est tenue en présence d'Antti Saarnio, PDG de Jolla, de Grigori Bakounov, directeur technique et constructeur en chef du moteur de recherche russe Yandex, et d'Alexeï Smirnov, directeur général du producteur russe des systèmes d'exploitation Alt Linux.

D'après M.Smirnov, la Russie est actuellement obligée de rejoindre un projet international puisqu'il n'est pas facile de créer un système d'exploitation de zéro.

Le ministère des Télécommunications a adopté en avril dernier un programme de remplacement des produits importés dans le secteur. Selon ce texte, les systèmes d'exploitation mobiles sont des logiciels qui n'ont pas de concurrents fabriqués en Russie. Les produits importés représentent 95% de ce secteur du marché russe, mais leur part doit diminuer pour atteindre à 50% d'ici 2025.

Logo de Google
© AP Photo / Keystone, Walter Bier, file
Selon le ministère, sa mission principale consiste à préserver les données confidentielles et à empêcher à des officines de gouvernements étrangers d'espionner les utilisateurs russes en profitant des portes cachées dans les logiciels. Le ministre Nikiforov a appelé en juillet 2014 les sociétés Apple et SAP à dévoiler leur code source lors d'une rencontre avec le directeur régional d'Apple en Russie, Peter Engrob Nielsen et le directeur général de SAP pour la Communauté des Etats Indépendants (CEI) Viatcheslav Orekhov. Apple et SAP n'ont pas publié de réaction officielle.

Le marché mondial des systèmes d'exploitation mobile est actuellement partagé entre Android (80,7% en 2014, selon Gartner), iOS (15,4%), Windows (2,8%) et BlackBerry OS (0,6%). Les autres logiciels, dont Sailfish, ne représentent que 0,5% du marché.

Lire aussi:

Barack Obama avoue ne pas écrire de SMS
Le smartphone russe YotaPhone 2 présenté à Moscou
Un logiciel espion découvert sur les ordinateurs Lenovo
Tags:
informatique, code source ouvert, Sailfish OS, Alt Linux, Jolla, Yandex, Alexeï Smirnov, Grigori Bakounov, Antti Saarnio, Nikolaï Nikiforov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook