Ecoutez Radio Sputnik
    Le Grand collisionneur de hadrons (LHC)

    Grand collisionneur de hadrons: un nouveau record

    Maximilien Brice, Claudia Marcelloni © CERN
    Sci-tech
    URL courte
    0 3510
    S'abonner

    Le LHC placé dans un tunnel circulaire de 27 km à la frontière franco-suisse a fonctionné à une énergie de collision deux fois supérieure au record précédent enregistré en 2012.

    Le Grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus grand et plus puissant accélérateur de particules du monde situé à la frontière franco-suisse, a battu un nouveau record dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

    "La nuit dernière, des protons sont entrés en collision dans le Grand collisionneur de hadrons (LHC) pour la première fois à l'énergie record de 13 TeV (13.000 milliards d'électronvolts). Ces collisions tests doivent permettre de régler les systèmes qui protègent la machine et les détecteurs des particules qui s’écartent du faisceau", lit-on dans une déclaration du CERN.

    Le LHC placé dans un tunnel circulaire de 27 km a ainsi fonctionné à une énergie de collision deux fois supérieure à celle enregistrée en 2012 (8 TeV). 

    Le niveau d'énergie maximal du Grand collisionneur de hadrons est de 14 TeV.

    En 2013, le collisionneur a été arrêté pour travaux de maintenance et de consolidation après avoir fonctionné pendant trois ans. En avril, les faisceaux de protons ont fait leur retour pour la première fois dans l'accélérateur. De nouvelles expériences scientifiques sont prévues pour début juin. 

    D'un coût de plus de 6 milliards d'euros, le LHC est construit à 100 m sous terre sur la frontière entre la France et la Suisse. Il a démarré en septembre 2008.

    En 2012, le CERN a annoncé avoir découvert le boson de Higgs, une particule instable faisant partie du mécanisme qui donne leur masse aux autres particules de l'Univers et dont l'existence n'avait jusqu'alors jamais été prouvée.  Des physiciens, techniciens et ingénieurs de plus de 80 pays, dont la Russie, participent aux expériences du LHC.

    Lire aussi:

    Le Grand collisionneur de hadrons bientôt relancé pour étudier la "particule de Dieu"
    Tags:
    Grand collisionneur de hadrons (LHC), Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik