Sci-tech
URL courte
1302
S'abonner

L'Institut russe des réacteurs nucléaires a obtenu une licence de construction du plus grand réacteur expérimental à haut flux refroidi au sodium.

La Russie commencera à rechercher à l'automne prochain des partenaires pour construire son réacteur rapide expérimental polyvalent à haut flux refroidi au sodium (MBIR), a annoncé mardi à Moscou Viatcheslav Perchoukov, directeur général adjoint du groupe nucléaire public russe Rosatom.

"Un roadshow est programmé pour l'automne prochain, les dossiers sont prêts, nous avons déjà créé un modèle financier. Nous voyagerons dans le monde entier et trouverons des partenaires. Il s'agit d'un bon projet", a indiqué M.Perchoukov lors du VIIe forum international Atomexpo.

Rosatom œuvre déjà pour obtenir des commandes pour le futur réacteur MBIR. Il a organisé une présentation du projet MBIR pour les Français dans le cadre du forum Atomexpo 2015.

L'Institut des réacteurs nucléaires (NIIAR) de Dimitrovgrad (région d'Oulianovsk) a antérieurement obtenu une licence de construction du réacteur MBIR, le plus grand réacteur expérimental polyvalent à haut flux refroidi au sodium. Le réacteur possèdera une puissance thermique de 150 MW et est conçu pour fonctionner durant 50 ans. La Russie compte créer un centre international des études scientifiques sur la base du futur réacteur. Le centre étudiera les nouveaux types de combustible nucléaire, les matériaux de construction et caloporteurs. Le réacteur permettra en outre de produire des radioisotopes à des fins médicales.

Lire aussi:

La Russie pourrait construire un réacteur à neutrons rapides en Chine
Nucléaire: Moscou appelle à opter pour les réacteurs à neutrons rapides
Nucléaire: Moscou propose de coopérer dans la création des réacteurs à neutrons rapides
Tags:
Réacteur à neutrons rapides MBIR, Atomexpo 2015, Institut des réacteurs nucléaires (NIIAR), Rosatom, Viatcheslav Perchoukov, Dimitrovgrad, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook