Sci-tech
URL courte
0 421
S'abonner

La mise en service accélérée des lanceurs russes de la famille Angara permettra à Moscou de garantir la mise en orbite des engins prévus par le programme spatial et de rester compétitive sur le marché des tirs spatiaux.

La Russie doit passer au plus vite du lanceur Proton à la fusée Angara, a déclaré mercredi à Omsk Igor Komarov, directeur général de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos), lors d'une rencontre avec le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine. 

"Les essais en vol de la fusée Angara ont commencé en 2014. A mon avis, il est temps d'accélérer le passage du Proton à Angara", a indiqué M.Komarov.

Cela permettra à la Russie "de régler le problème de la mise en orbite des engins spatiaux prévus par le programme fédéral et de rester compétitive sur le marché", a-t-il ajouté. 

Selon Andreï Kalinovski, directeur du Centre de production et de recherche spatiale russe Khrounitchev, le prochain tir du lanceur lourd Angara-A5 aura lieu en 2016. La fusée devra mettre en orbite un satellite commercial.

Les lanceurs de la famille Angara sont dotés de moteurs à carburant écologique, un mélange de kérosène et d'oxygène. Tirés depuis les cosmodromes russes de Plessetsk (région d'Arkhangelsk) et Vostotchny (région de l'Amour), ils seront capables de placer des charges utiles de 1,5 t à 35 t sur des orbites basses. 

Premier tir du lanceur lourd russe Angara-A5
© Photo. Russian Ministry of Defence
Les lanceurs Angara sont modulaires. Un lanceur peut comprendre jusqu'à sept modules dont le nombre est indiqué dans son nom. La fusée légère Angara-1.2, testée en juillet 2014, comprend un seul module capable de porter une charge utile de 3,8 tonnes. Le lanceur lourd Angara-A5, testé en décembre dernier, comprend cinq blocs. Angara-7 est la version la plus lourde. Les concepteurs russes prévoient en outre de créer Angara-A3. 

Lire aussi:

Le lanceur lourd Angara réussit sa 1ère mise en orbite d'une charge utile
Espace: premier tir du lanceur léger russe Angara
Espace: la Russie pourrait produire 20 lanceurs Proton et Angara par an
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Tags:
Angara, Proton-M, Andreï Kalinovski, Igor Komarov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook