Sci-tech
URL courte
0 673
S'abonner

Il s'agit du premier lancement spatial russe réussi après les échecs de tir d'un Soyouz-2.1a et d'un Proton-M enregistrés en avril et en mai derniers.

Un lanceur russe Soyouz-2.1a tiré vendredi depuis le cosmodrome de Plessetsk (région d'Arkhangelsk) a placé en orbite un satellite militaire, a annoncé le porte-parole des Troupes russes de défense aérospatiale Dmitri Zenine.

"Le satellite du ministère de la Défense a atteint son orbite de destination, il s'est séparé de la fusée sans problèmes", a indiqué le colonel Zenine. 

Le lanceur Soyouz-2.1a a décollé depuis Plessetsk à 18h24 heure de Moscou (16h24 UTC). Les Troupes de défense aérospatiale ont pris le contrôle du satellite.

Il s'agit du deuxième tir réussi d'un Soyouz-2.1a depuis Plessetsk en 2015 et du premier lancement spatial russe réussi après les échecs enregistrés en avril et en mai derniers.  

Le Soyouz-2.1a tiré le 28 avril dernier depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, n'a pas réussi à placer le cargo Progress M-27M sur une bonne orbite. Le cargo est entré en rotation rapide après sa séparation de la fusée et a brûlé dans les couches denses de l'atmosphère au-dessus du Pacifique le 8 mai. La Russie a par la suite suspendu les tirs des Soyouz. Le 16 mai, une fusée de type Proton-M emportant le satellite mexicain MexSat-1 a brûlé dans l'atmosphère 500 secondes après le tir.

Lire aussi:

Ankara répond à Paris après les propos de Macron sur le Haut-Karabakh
La Défense arménienne publie des photos de l'avion Su-25 abattu par un F-16 turc, selon Erevan
Haut-Karabakh: Macron juge les déclarations turques dangereuses, évoquant des «messages guerriers»
Tags:
satellite, Plessetsk, Soyouz (fusée), Troupes aérospatiales de Russie, ministère russe de la Défense, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook