Sci-tech
URL courte
1483
S'abonner

L'américain Google prépare sa voiture sans chauffeur - le russe KamAZ son camion autoguidé. Le constructeur a commencé les essais de son premier véhicule autonome conçu en collaboration avec les sociétés Cognitive Technologies et VIST Group, sur la piste du polygone fermé de Noguinsk (région de Moscou), selon le service de presse de KamAZ.

Le montage des équipements sur le premier camion autoguidé a été achevé début mai au centre de recherches du constructeur russe. Le KamAZ-5350 a été doté des composants nécessaires pour mettre au point différents régimes de déplacement autonome du véhicule: des radars, des lidars (capteur optique actif émettant des faisceaux laser vers une cible pendant le déplacement du véhicule), des caméras, des systèmes de communication et des ordinateurs de bord. Un poste mobile de contrôle à distance a été assemblé, équipé d'un joystick pour contrôler le véhicule. Le camion a passé les essais préliminaires à Naberejnye Tchelny, confirmant le fonctionnement de tous les systèmes.

"Il est prévu de tester une dizaine de modes de déplacement comme le régime de contrôle à distance, le déplacement en suivant un itinéraire donné, le déplacement dans un convoi et autres. Il est également prévu de tester le déplacement autonome du véhicule à partir d'informations reçues non seulement des caméras et des signaux GPS, mais aussi sans l'aide de radars ou de lidars. Les essais doivent montrer ce que le véhicule "voit", s'il évalue correctement la distance. Le système de reconnaissance des objets par signal vidéo est constamment mis au point pour arriver à une probabilité de reconnaissance de 100%. Pendant les essais, un conducteur se trouvera dans le véhicule au cas où", explique le communiqué de presse.

De tels véhicules pourraient particulièrement intéresser les militaires.

Le projet autoguidé, baptisé Autorobot, prévoit trois variantes – SmartPilot, AirPilot et RoboPilot. Le premier implique la conception d'assistances intelligentes qui aideraient le conducteur: freinage en cas de danger, régulateur de vitesse adaptatif. AirPilot ambitionne la création de véhicules avec guidage à distance. Enfin, le système RoboPilot permettra au véhicule de fonctionner sans conducteur ou en régime pilote automatique, quand le conducteur a la possibilité de laisser le contrôle du camion pendant un certain temps. Le développement de SmartPilote devrait prendre entre deux et quatre ans, le contrôle à distance AirPilot cinq ans, et RoboPilot dix ans. Les camions-robots pourraient faire leur apparition sur les routes en 2025-2027.

Les travaux sur le premier véhicule autoguidé se déroulent en collaboration avec deux partenaires russes – Cognitive Technologies (partie informatique) et VIST Group (équipements).

KamAZ est le plus grand fabricant de camion russe. 32 600 camions de cette marque ont été vendus en Russie en 2014 (une baisse de 14,4% par rapport à 2013), et les ventes totales, incluant les exportations, représentent 38 900 véhicules (baisse de 11,2%). La part de KamAZ sur le marché russe des camions entre 14 et 40 tonnes s'élève à 45,9% contre 44,9% en 2013.

Lire aussi:

Un véhicule fonce dans la foule en Allemagne: 30 blessés, une enquête pour «tentative de meurtre» ouverte
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparé, selon Agnès Buzyn
Les photos d’un chat-garou affolent la toile - photos
Un avion d’Alitalia avec 300 personnes à bord bloqué à l'île Maurice par crainte du coronavirus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook