Sci-tech
URL courte
0 111
S'abonner

La meilleure image d’une nébuleuse planétaire ou les restes d'une étoile en fin de vie a été capturée par le Très grand télescope (VLT) de l'observatoire astronomique ESO.

Cette nébuleuse planétaire dont le diamètre avoisine les quatre années-lumière, se situe dans la constellation de l'Hydre. Une nébuleuse planétaire se forme à condition que l'étoile en fin de vie soit dotée d'une masse inférieure à huit masses solaires.

Mars-500: 11 volontaires dont 4 étrangers retenus en Russie pour un vol simulé
© Sputnik . Sergei Piatakov

Les nébuleuses planétaires apportent une contribution essentielle à l'enrichissement chimique et à l'évolution de l'Univers. Le carbone et l'azote ainsi que d’autres éléments plus lourds sont créés à l'intérieur de ces étoiles qui, lorsqu'elles expulsent leurs enveloppes externes, les restituent au milieu interstellaire. A partir de cette matière se forment de nouvelles étoiles et des planètes à la surface desquelles la vie pourrait apparaître, explique l’Observatoire européen austral (European southern observatory, ESO).

L’ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. Il est soutenu par 15 pays: l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse.

Le Très grand télescope (Very large telescope, VLT) exploité par l’ESO, est un ensemble de quatre télescopes principaux et quatre auxiliaires, situé dans le désert d'Atacama au nord du Chili, à une altitude de 2.635 m.

 

Lire aussi:

Images inédites de la planète Pluton
La NASA confirme l'existence d'une planète potentiellement habitable
NASA: la thèse d'une "période glaciaire" est complètement "inepte"
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook