Ecoutez Radio Sputnik
    Piratage de données confidentielles

    Des hackers mettent à nu les utilisateurs d'un site de rencontres adultères

    © Fotolia / Feng Yu
    Sci-tech
    URL courte
    3381

    Parmi les données dévoilées par les pirates figurent des noms, emails et numéros de téléphone d'utilisateurs, et notamment un grand nombre d'adresses appartenant aux autorités et à l'armée américaines (.gov et .mil).

    Les hackers du groupe The Impact Team, qui ont piraté le 20 juillet dernier le site de rencontres adultères Ashleymadison.com de la société canadienne Avid Life Media (ALM), ont publié mardi les données personnelles de 32 millions d'utilisateurs du site, rapporte l'édition Wired.

    Parmi les données dévoilées par les pirates figurent des noms, adresses et numéros de téléphone d'utilisateurs. La base de données ne comprend cependant pas de numéros de carte de paiement ou de crédit, ni de mots de passe. 

    Site web Ashley Madison
    © AP Photo / Lee Jin-man
    Les archives de 9,7 gigaoctets volées par les pirates comprennent également des informations sur des millions de versements comprenant les montants des sommes versées et des adresses postales. 

    Elles sont publiées sur un site.onion accessible via le réseau d'anonymisation Tor (The Onion Router) dans le dark web (web obscur).

    ALM n'a pas confirmé l'authenticité des fichiers publiés, mais de très nombreux témoignages d'utilisateurs s'étant retrouvés dans les documents mis en ligne semblent confirmer l'authenticité des données.

    Les hackers ont appelé les utilisateurs à porter plainte contre les propriétaires du site AshleyMadison, qui ne protègent pas bien les données confidentielles et trompent leurs utilisateurs en proposant de supprimer la totalité de leurs informations personnelles pour 19 dollars.

    Fin juillet, The Impact Team avait exigé la fermeture de deux sites appartenant à ALM — AshleyMadison.com (rencontres extraconjugales) et EstablishedMen.com ("rencontres entre des femmes séduisantes et des hommes qui ont réussi") menaçant de rendre publiques les informations personnelles et financières d'utilisateurs, y compris leurs préférences sexuelles. Ils avaient mis en ligne plusieurs fichiers contenant les montants des salaires des employés d'ALM et des données sur son infrastructure interne. 


    Lire aussi:

    Des hackers et des traders ukrainiens trompent les marchés US
    Des hackers chinois piratent des hauts dirigeants US depuis 2010
    Le site de l'Armée US piraté par des hackers pro-Assad
    Des hackers dérobent plus d'un milliard de dollars à des banques
    Tags:
    base de données, site de rencontres, données personnelles, Internet, hackers, The Impact Team, Avid Life Media, Amérique du Nord, Canada
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik