Sci-tech
URL courte
2241
S'abonner

La Chine projette de devenir le premier pays à lancer une sonde lunaire sur la face cachée de la Lune, a annoncé mardi l’agence Xinhua.

La mission, prévue d'ici 2020, sera menée par la sonde Chang'e-4, a précisé Zou Yongliao, du département de l'exploration lunaire relevant de l'Académie des sciences de Chine (ASC) en précisant que des scientifiques ont préparé ce projet depuis 12 mois.

"La Chine sera le premier pays à réussir ce défi en cas de succès", a déclaré M. Zou.

Selon M. Zou, la face cachée de la Lune dispose d'un environnement électromagnétique propre, qui fournit un champ idéal pour l'étude des ondes radio basses fréquences. "Si nous pouvons placer un spectrographe de fréquences sur la face cachée, nous pourrons combler un vide dans ce domaine".
Par ailleurs, la Chine envisage de lancer la sonde lunaire Chang'e-5 à l'horizon 2017, pour compléter la dernière étape du programme chinois d'exploration de la Lune (mise en orbite, atterrissage et retour).

La Chine a déjà utilisé son véhicule lunaire Yutu ("Lapin de jade") en décembre 2013, devenant le troisième pays à réussir l'alunissage d'un engin spatial. Plusieurs satellites chinois évoluant en orbite lunaire prennent des photos de sa surface.

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Macron et Poutine face au Covid-19: une pandémie, deux stratégies à la loupe
«Secret Défense»: la base aérienne 110, un cluster du coronavirus que la France tente de couvrir?
Tags:
Yutu, Chang'e-4, Chang'e-5, Lune, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook