Sci-tech
URL courte
4427
S'abonner

Les nouvelles recommandations du GCHQ, une agence de renseignement britannique, sont adressées à tous, y compris les professionnels de l'informatique.

Le Government Communications Headquarters (GCHQ), troisième et plus importante agence de renseignement britannique, a recommandé aux internautes de simplifier leurs mots de passe.

L'agence, qui selon de récentes révélations a espionné les citoyens britanniques en coopération avec la NSA américaine, appelle à renoncer au principe selon lequel "les mots de passe complexes sont plus forts" dans son rapport intitulé "Guide des mots de passe: simplifiez votre approche".

Selon le GCHQ, l'utilisation de mots de passe trop sophistiqués oblige les internautes à les noter sur un papier ou dans un fichier texte. Qui plus est, les utilisateurs ont tendance à réutiliser ces mots de passe pour plusieurs services en ligne, ce qui les rend aussi plus vulnérables.

Le GCHQ invite les sociétés à améliorer leurs règles de sécurité corporatives au lieu d'imposer l'utilisation des mots de passe longs et difficiles à mémoriser. 

Une autre solution est d'utiliser des générateurs de mots de passe automatiques. "D'ailleurs, comme tout logiciel, ils ne sont pas imprenables et peuvent aussi être la cible d'une attaque", conclut l'agence.


Lire aussi:

Des hackers mettent à nu les utilisateurs d'un site de rencontres adultères
Le cybercrime engrange 100 milliards de dollars par an
Logiciels espions pour iOS et Android: les utilisateurs surveillés 24h/24 (Kaspersky)
Le Daily Mail effraie les Britanniques avec des "hackers russes"
Tags:
GCHQ (Government communications headquarters), Internet, sécurité, mots de passe, services secrets, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook