Sci-tech
URL courte
1230
S'abonner

Des chercheurs italiens ont démontré qu'une pierre découverte dans la grotte Paglicci (région des Pouilles) avait été utilisé pour moudre des grains d'avoine il y a… 32.000 ans.

L'équipe de Marta Mariotti Lippi (université de Florence) a analysé la pierre découverte dans la grotte Paglicci en 1989 pour établir qu'elle servait à moudre des grains d'avoine. Les chasseurs-cueilleurs du Gravettien (phase du Paléolithique supérieur) écrasaient les grains à l'aide de cette pierre pour en préparer ensuite de la semoule ou du pain, raconte la revue Proceedings of the National Academy of Sciences. En témoignent des restes d'amidon détectés sur la surface de l'outil en pierre.

Avant de moudre les grains, nos ancêtres les chauffaient, sans doute pour accélérer leur assèchement et faciliter ainsi la mouture. Cela permettait aussi probablement de les rendre plus résistants au climat froid et humide qui régnait alors sur la planète.

Selon les chercheurs, l'utilisation active des plantes jouait un rôle important dans la cuisine à l'âge de pierre. Les habitants de la grotte Paglicci étaient donc capables de cuire des graminées bien avant le début de l'agriculture (9.000 ans avant notre ère).

Lire aussi:

Homo naledi: l'homme se découvre un nouvel ancêtre
Un "Stonehenge souterrain" découvert en Angleterre
L’idole de Shigir met aux prises la justice et les scientifiques
Les squelettes de victimes de l’Inquisition découverts au Portugal
Tags:
agriculture, histoire, science, archéologie, paléontologie, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook