Sci-tech
URL courte
4121
S'abonner

Sous les glaces d’Encelade, l’une des lunes de la planète Saturne, un océan recouvre son noyau, ouvrant la possibilité que la lune puisse abriter la vie.

L’hypothèse de l’existence d’un océan sous la glace vient d’être confirmée par les données transmises par la sonde Cassini de la Nasa.
Les astrologues avaient déjà appris cette année que la lune de Saturne, qui ne fait même pas un quart de la taille de Pluton, possédait une activité hydrothermale, avec notamment des geysers sur sa surface.

Les dernières études qui se basent sur l'amplitude de l'oscillation de l'orbite d’Encelade autour de Saturne confirment la présence de cette masse d'eau, probablement salée, sous la glace, a annoncé mardi un communiqué de la Nasa. L'oscillation ne correspond pas à ce qu'elle serait si Encelade était recouverte de glace jusqu'à son cœur rocheux. "Si la couche de glace n'est pas gelée jusqu'à l'intérieur, cela signifie qu'un océan doit être présent", précisent les chercheurs, qui estiment que la lune possède "une couche de liquide séparant la surface du cœur".

La sonde Cassini a été, en 2004, la première à entrer dans l'orbite de Saturne, ce qui lui a permis d'étudier les anneaux de la planète géante. Cette mission était un projet commun de la Nasa, de l'Agence spatiale européenne (ESA) et l'agence spatiale italienne ASI, dont les découvertes continuent d'être analysées.

Lire aussi:

Des chercheurs expliquent les raisons de l'apparition d'un anneau de Saturne
Des formes de vie alternatives pourraient exister sur Saturne
Pluton: la sonde New Horizons commence à transmettre
Pluton en mouvement
Pluton: les nouvelles découvertes de la sonde New Horizons
Tags:
vie extraterrestre, océan, Encelade (lune de Saturne), Saturne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook