Sci-tech
URL courte
Exploration de Mars (87)
2194
S'abonner

De nombreux projets importants d’étude des planètes sont envisagés d’ici à 2025.

L'Institut de recherche spatiale de l'Académie des sciences de Russie (IKI RAN) participera à la plupart des projets internationaux destinés à améliorer les connaissances scientifiques de Mercure, de la Lune et de Mars, ainsi que les rayonnements électromagnétiques de l'univers d’ici à 2025, rapportent les documents de l'Institut.

Les énigmes de Mars
© REUTERS / NASA/JPL/University of Arizona

D'après la source, des matériels russes seront utilisés sur les engins spatiaux européens, américains et japonais.

Le premier projet dans lequel la Russie prendra part avec l'Agence spatiale européenne sera l'étude de Mars, de son atmosphère et de sa surface, ainsi que des recherches d'activité biologique éventuelle passée et présente sur la planète.

Le programme ExoMars, qui regroupe les trois missions spatiales à destination de la planète rouge, aura lieu en 2016 et 2018. De plus, l'Agence spatiale russe Roskosmos et l'agence spatiale allemande lanceront des télescopes spatiaux dans le cadre du projet Spektr-RG.

En outre, un télescope à rayons X sera installé à bord de la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre du programme The Monitor of All-sky X-ray Image (MAXI).

En 2017 et 2018, aura lieu à bord de l’ISS l'expérience spatiale Driada consacrée à la surveille des gaz à effet de serre sur Terre. En 2017, la mission d'exploration de l'Agence spatiale européenne (ESA) vers la planète Mercure, BepiColombo, sera lancée.

En ce qui concerne les recherches sur la Lune, la mise à feu des sondes spatiales telles que "Louna-25" et "Louna-27" est envisagé pour 2019 et 2021 afin d'observer la surface et l'environnement plasmatique de la Lune pour les futures expéditions lunaires.

Dossier:
Exploration de Mars (87)

Lire aussi:

La Nasa confirme l'existence d'eau sur Mars
La NASA teste un moteur de fusée pour les vols vers Mars
Découverte: de la vie sur une lune de Saturne?
Combats sanglants dans l’Himalaya: «l’armée indienne ne fait vraiment pas le poids face à l’armée chinoise»
Tags:
télescope, science, espace, Spektr-RG, ISS, Académie des sciences de Russie, ESA, Holding spatial russe Roscosmos, Mercure, Lune, Mars, Europe, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook