Sci-tech

Le cargo russe Progress M-29M décolle vers l'ISS (vidéo)

Sci-tech
URL courte
3432
S'abonner

Le Progress transporte notamment des bonbons, des gaufres, des cacahuètes au chocolat, des fruits, de la moutarde et du ketchup, ainsi que des jus de fruits et des sauces commandés par les membres d'équipage de l'ISS.

Une fusée-porteuse russe Soyouz-U transportant le cargo Progress M-29M, dernier de sa série, a décollé jeudi, à 16h49 UTC, vers la Station spatiale internationale (ISS) depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, a annoncé un porte-parole de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"Le décollage du Soyouz-U avec le Progress M-29M s'est déroulé à l'heure prévue. Le cargo rejoindra l'ISS dans six heures. Il s'arrimera au module Zvezda de la station le 2 octobre, à 01h40 heure de Moscou (le 1er octobre, à 22h40 UTC)", a indiqué le porte-parole.

Selon Roskosmos, le Progress M-29M s'est séparé du troisième étage de la fusée à 16h58 UTC.

Le cargo Progress transporte une charge utile de 2.369 kg dont 1.549 kg de produits alimentaires lyophilisés, 350 kg de combustible, 420 litres d'eau, 50 kg d'oxygène, ainsi que des équipements scientifiques et des pièces de rechange pour les systèmes de bord.

La cargaison comprend en outre des bonbons, des gaufres, des cacahuètes au chocolat, des fruits, des oignons, de l'ail, de la moutarde et du ketchup, ainsi que quatre variétés de jus de fruits, 10 variétés de purée de fruits et quatre types de sauces, le tout commandé par les membres d'équipage de l'ISS.

Le Progress M-29M est le dernier cargo de sa série. Le premier tir de sa version modernisée, Progress-MS, est programmé pour novembre prochain.


Lire aussi:

Le cargo russe Progress M-28M lancé vers l'ISS
Le cargo spatial russe Progress M-27M finit ses jours au-dessus du Pacifique
Le cargo russe Progress M-26M relève l'orbite de l'ISS
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Tags:
confiseries, espace, Baïkonour, Soyouz-U (fusée), Progress (cargo), ISS, Holding spatial russe Roscosmos, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook