Ecoutez Radio Sputnik
    Virus d'Ebola

    Le vaccin contre Ebola viendra-t-il de Chine?

    © REUTERS / Pete Muller/Prime/National Geographic/The Washington Post/World Press Photo
    Sci-tech
    URL courte
    2130

    L’entreprise de biotechnologie privée Tianjin CanSino Biotechnology Inc. envisage de se lancer dans la production massive d’un vaccin contre le virus Ebola, élaboré par des scientifiques militaires chinois, rapporte le Quotidien du peuple (Chine).

    L'entreprise envisage d'investir environ deux milliards de yuans (317 millions de dollars) dans la fabrication massive du vaccin qui devrait débuter en septembre 2018. Son volume de production est estimé à 200 millions d'unités par an. La société se prépare également à lancer la production de vaccins contre la pneumonie, la méningite et la tuberculose.

    Le vaccin élaboré par une équipe de biotechniciens de l'Académie des sciences médico-militaires de Chine (AMMS) contient un gène altéré extrait en 2014. Le médicament sera fabriqué sous forme de poudre pouvant être conservée au moins deux semaines à une température inférieure à 37ºC.

    D'après les experts, le vaccin est le mieux adapté au climat tropical de l'Afrique de l'Est où plus de 11.000 personnes ont déjà succombé à la maladie.

    Edward Poynter. Une visite à Asclépios.
    © Sputnik . Vladimir Vyatkin

    Selon le ministère de la Santé de Sierra Léone, l'un des pays les plus ravagés par l'épidémie, le vaccin est considéré comme "anodin du point de vue clinique". La Chine a déjà investi 120 millions de dollars pour lutter contre la maladie et envoyé 500 médecins et experts dans les pays atteints par l'épidémie du virus d'Ebola.

    Le virus d'Ebola a infecté 27.748 personnes et causé la mort de 11.279 d'entre elles depuis l'an dernier en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone. Ensuite, de nouveaux cas ont été enregistrés en Italie, en Espagne, aux USA, au Royaume-Uni, au Sénégal et au Mali.

    Lire aussi:

    Guinée: le paludisme aggravé par l'épidémie d'Ebola
    Ebola: Washington se déclare prêt à coopérer avec Moscou
    Ebola: plus de 26.000 cas recensés en Afrique
    Tags:
    vaccin, médecine, Ebola, Académie des sciences médicales militaires de Chine (AMMS), Afrique, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik