Sci-tech
URL courte
1283
S'abonner

Il s'agit du troisième tir réussi d'un lanceur russe Proton-M depuis l’accident survenu le 16 mai dernier.

Un lanceur russe Proton-M tiré vendredi soir depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, a placé en orbite géostationnaire un satellite de télécommunications turc, Turksat-4B, a annoncé samedi un représentant de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"Le Proton-M, qui a décollé le 16 octobre, à 23h40 heure de Moscou (20h40 UTC) depuis Baïkonour, a mis en orbite le satellite de télécommunications Turksat-4B au moyen de son bloc d'accélération Breeze-M", a indiqué le responsable.

Il s'agit du troisième tir d'un Proton-M depuis l'accident qui a provoqué la perte du satellite mexicain MexSat-1 le 16 mai dernier. Les lancements des Protons organisé le 28 août et le 15 septembre avaient permis de placer en orbite les satellites britanniques Inmarsat-5F3 et russe Express-AM8.

D'une durée de vie estimée à 15 ans, Turksat-4B couvrira la Turquie, l'Europe, l'Asie centrale, l'Afrique et le Proche-Orient. Il servira pour les services de télédiffusion directe et de communications par satellite.

Un autre satellite de la même famille, le Turksat-4A, avait été lancé par un Proton-M le 15 février 2014.


Lire aussi:

Un lanceur russe Proton décolle depuis Baïkonour
Un lanceur russe Proton-M décolle depuis Baïkonour
Un lanceur russe Proton-M met en orbite un satellite européen (Roskosmos)
Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Tags:
espace, satellite, Baïkonour, Turksat-4B, Proton-M, Holding spatial russe Roscosmos, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook