Sci-tech
URL courte
3251
S'abonner

Les restes d’un animal appartenant aux mammifères et ayant vécu à l’époque des dinosaures, soit il y a 125 millions d’années, ont été retrouvés sur le territoire de l’Espagne, annonce la revue Nature.

Les restes de l'animal ont été découverts par les chercheurs de l'Université autonome de Madrid, près d'une ville située au centre de l'Espagne. A l'époque, ces territoires représentaient une vaste contrée constituée de marais et recouverte par une forte végétation.

Les restes de cet animal ont été retrouvés en bon état, ce qui a même permis aux chercheurs d'identifier des traces de fourrure, de peau et des organes intérieurs. L'animal, d'une longueur de 24 centimètres et d'une masse n'excédant pas 70 grammes, a été dénommé Spinolestes xenarthrosus.

L'animal mangeait des insectes. Il avait des épines sur la partie basse de sa colonne vertébrale, destinées à le défendre des carnassiers. Il avait également une sorte d'écaille sur son dos, ce qui lui assurait une défense supplémentaire.

Les particularités de la peau et des poils de cet animal ressemblent à celles des mammifères contemporains. Selon l'un des auteurs de l'article publié dans Nature, Zhe-Xi Luo, dans la mesure où les poils et les structures de revêtement jouent un rôle fondamental dans la vie de mammifères, les restes retrouvés montrent donc que chez ces anciens animaux, ces éléments se formaient de la même façon que chez les animaux contemporains.

L'animal découvert devient ainsi le plus ancien mammifère, dont les restes comportent des traces de tissus mous. Le plus ancien mammifère découvert était jusqu'ici âgé de "seulement" 65 millions d'années.

Lire aussi:

La cause de la disparition des mammouths enfin révélée?
Des scientifiques se penchent sur le long cou de la girafe
Le clonage de mammouth devient-il réalité ?
Des os de mammouth dans un champ au Michigan
Tags:
découverte, chercheurs, animaux, Madrid, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook