Sci-tech
URL courte
22792
S'abonner

La société IT Parallels a lancé le projet "Rosplatforma" afin de créer une plateforme russe "dans les nuages", en substitution de Microsoft Azure et Amazon Cloud, et d'acquérir "une indépendance technologique par rapport aux Etats-Unis".

Selon les promoteurs du projet, la plateforme russe vise à remplacer les produits étrangers Microsoft Azure, VMware vCloud et Amazon Cloud.

"+Rosplatforma+ constituera la base de la souveraineté électronique russe, un objet d'exportation stratégique dans les pays qui souhaitent s'affranchir technologiquement des Etats-Unis", affirment les promoteurs.

Pour l'instant, la part des logiciels étrangers en Russie, y compris ceux des Etats-Unis, dépasse 75%, soit plus de 90 milliards de roubles, ce qui "constitue un risque inadmissible", précisent les promoteurs du projet.

C'est pourquoi le nouveau projet envisagé sera basé sur les produits de Parallels Serveur Cloud, Parallels Automation et des postes de travail virtuels (VDI). En outre "Rosplatforma" aura une entité juridique distincte, 50% de ses actions appartiendront à des citoyens russes.

Selon le représentant de Parallels, Ioulia Yasinovskaya, les produits de la nouvelle société seront conformes à la loi russe qui entrera en vigueur le 1er janvier 2016 et obligera les autorités à fournir une justification dans le cas de l'achat des logiciels étrangers.

Lire aussi:

L'"indice iPhone", nouvel étalon de prospérité
L'application détectrice d’ennui pour smartphones est arrivée!
Il achète Google.com pour 12 USD
Plusieurs navires en proie aux flammes dans un port iranien - vidéos
Tags:
Parallels, Microsoft, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook