Ecoutez Radio Sputnik
    Rorqual d'OmuraRorqual d'Omura

    Une baleine très rare prise en photo à Madagascar

    © Photo. Salvatore Cerchio © Photo. Salvatore Cerchio
    1 / 2
    Sci-tech
    URL courte
    4523
    S'abonner

    Des centaines de photos de rorquals d'Omura prises lors d'une expédition sont les premières à confirmer l'existence de ces cétacés.

    Les océanologues ont repéré au large de Madagascar plusieurs groupes de baleines très rares, baptisés rorquals d'Omura, connus seulement d'après des fragments de crâne et d'ADN, a rapporté le magazine Royal Society Open Science.

    "Ces dernières années, beaucoup de gens ont affirmé avoir observé des rorquals d'Omura, mais aucun de ces témoignages n'a été confirmé. Ils habitent très loin des côtes et il est difficile de les repérer en raison de leurs petite taille (entre 10 et 11 mètres). En plus, ils ne crachent pas de l'eau", a déclaré Salvator Cerchio, chercheur spécialisé dans la conservation des mammifères marins au sein de la Wildlife Conservation Society (WCS) de New York.

    M.Cerchio et ses collègues ont réussi à étudier pour la première fois le mode de vie des baleines rares lors d'une des expéditions annuelles qu'ils organisent à l'est de Madagascar.

    Selon le chercheur, le rorqual d'Omura a été observé pour la première fois en 2011. Toutefois, les cétologistes l'ont d'abord pris pour un jeune rorqual de Bryde, une baleine moins rare. Cette erreur s'expliquait par le fait que les scientifiques ne s'attendaient pas à voir un rorqual d'Omura près de Madagascar. Des restes appartenant à des rorquals d'Omura avaient jusque-là été aperçus en mer du Japon et près des îles Salomon, soit assez loin de cette région.

    L'équipe de M.Cerchio a pris des photos des rorquals d'Omura, collecté des échantillons de leurs tissus et observé plusieurs cétacés de cette espèce. Au total, ils ont réussi à surveiller les déplacements de 44 familles de baleines et à prélever des échantillons de leur ADN.

    En novembre prochain, les chercheurs rentreront à Madagascar pour étudier les sons émis par les rorquals d'Omura et évaluer la menace de disparition qui pèse sur cette espèce rare.

    Le rorqual d'Omura est une espèce de baleine identifiée en 2003 par trois chercheurs japonais et baptisée en l'honneur du cétologiste nippon Hideo Omura. Le rorqual d'Omura habite dans les eaux tropicales et subtropicales. Cette baleine est assez petite, mesurant de 7 à 11 mètres (contre 30 mètres pour la baleine bleue).


    Lire aussi:

    Des baleines à bosse se nourrissent
    Baleines et thons: la guerre des civilisations
    Un grand requin blanc tueur de baleine
    Tags:
    rorqual, baleine, science, Madagascar, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik