Sci-tech
URL courte
14481
S'abonner

La commission d'enquête américaine a mis un an pour établir les causes de l'accident qui avait provoqué la perte d'un cargo Cygnus avec 2,2 tonnes de fret.

Un moteur ukrainien serait à l'origine de l'explosion du premier étage d'une fusée américaine Antares survenue peu après son lancement depuis la base spatiale de Wallops (est des Etats-Unis) le 29 octobre 2014, a annoncé la commission d'enquête de la Nasa.

Le crash a été provoqué par l'explosion d'un moteur de fusée AJ-26, une version d'un moteur soviétique NK-33 modifiée par le bureau d'études ukrainien Ioujnoïe.

L'explosion s'est produite dans la pompe à hydrogène liquide, d'après la commission qui a étudié tous les documents et données télémétriques concernant le lancement de la fusée.

Les moteurs AJ-26 du lanceur Antares ont été achetés par la société Aerojet Rocketdyne en Ukraine au milieu des années 1990. Les modifications apportées par le bureau d'études Ioujnoïe aux moteurs NK-33 concernaient notamment les réservoirs à combustible et leurs équipements.

La fusée Antares transportant le cargo Cygnus avec 2,2 tonnes de fret vers la Station spatiale internationale (ISS) avait explosé le 29 octobre 2014.


Lire aussi:

Explosion du lanceur Antares: le premier étage avait été conçu en Ukraine
ISS/Cygnus: une fusée de la Nasa explose au décollage
«Une catastrophe pour la France»: un chef des urgences évoque un possible reconfinement
Plusieurs explosions entendues à Minsk
Tags:
explosion, enquête, NK-33 (moteur de fusée), AJ-26 (moteur de fusée), Antares, bureau d'études Ioujnoïe, NASA, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook