Sci-tech
URL courte
15522
S'abonner

La Russie compte mettre en service d'ici 2017 un nouveau système modernisé de lancement dans l’espace de missiles balistiques retirés des arsenaux, tels que le RS-20B Voevoda (SS-18 Satan, selon le code de l'Otan), a déclaré le Consortium unifié de construction d'instruments de précision (OPK).

Lancement d'une fusée Rockot (archives)
© Photo / Centre de production et de recherche spatiale Khrounitchev
"Nous créons un système de lancement nouvelle génération unifié qui est capable de lancer plusieurs types de missiles retirés des arsenaux. Le nouvel équipement a déjà passé les premiers tests. Les travaux finals sont prévus pour l’année 2017", a déclaré Sergueï Skokov, représentant du Consortium unifié russe de construction d'instruments de précision (OPK).

L’élaboration du système de lancement est menée dans le cadre du programme de reconversion des matériels militaires, prévoyant l'utilisation de missiles balistiques désaffectés pour des tirs spatiaux. Ce mode d’utilisation qui contribue au désarment est économiquement effectif, puisqu’il cherche à prolonger la durée d'exploitation des missiles balistiques à des fins pacifiques. En plus, le coût du lancement de pareilles fusées est moindre que celui des lanceurs traditionnels.

Des lanceurs Rockot (RS-18, code Otan: SS-19 Stiletto) et Dnepr (RS-20B, code Otan: SS-18 Satan), qui constituent une modification des missiles balistiques intercontinentaux, sont régulièrement tirés par les Troupes balistiques stratégiques russes (RVSN) dans le cadre de ce programme et en collaboration internationale, afin de mettre sur orbite des satellites militaires et des satellites de télécommunications.

Lire aussi:

Сinq satellites japonais orbitalisés par un lanceur russe
Russie: tir réussi d'un missile balistique Topol-M
Russie: tir réussi d'un missile antibalistique
Un ancien ministre de Hollande et Mitterrand entendu sur des accusations de viols sur mineur
Tags:
espace, lanceur, Programme de reconversion, RS-18 (code Otan: SS-19 Stiletto), Voevoda (missile lourd), Dnepr, Rockot, Holding russe OPK, Sergueï Skokov, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook