Ecoutez Radio Sputnik
    beagles

    La Chine construira le plus grand centre de clonage au monde

    © Flickr/ Hans Liu
    Sci-tech
    URL courte
    301048

    Les travaux de construction de l'usine de clonage qui produira notamment 100.000 embryons bovins par an, ont déjà commencé.

    La Chine envisage de construire le plus grand centre de clonage commerciale d'animaux au monde à Tianjin, a rapporté lundi l'agence Chine nouvelle se référant au comité d'administration de la zone de développement économique et technologique de Tianjin.

    Le comité pour le développement de la province de Tianjin a signé un accord de coopération avec la société Yingke Boya Gene Technology, une filiale du groupe chinois Boyalife Group Ltd, leader chinois en matière d'étude des cellules souches, précise l'agence.

    Les autorités de la zone économique de Tianjin comptent investir 200 millions de yuans (31,3 millions de dollars) dans le projet. Les travaux de construction de l'usine ont déjà commencé, d'après Chine nouvelle.

    Selon les médias, l'entreprise disposera d'un laboratoire, un centre d'animaux clonés, une banque de gènes et une salle d'expositions.

    Les auteurs du projet envisagent de cloner entre autres des chevaux de course, des bovins et des chiens.

    D'après le président du groupe Boyalife, Xu Xiaochun, l'usine de clonage produira près de 100.000 embryons bovins par an. Cela permettra de satisfaire la demande en viande de bœuf sur le marché chinois.

    En décembre 2014, Boyalife a formé la première entreprise chinoise de clonage d'animaux en coopération avec l'institut sud-coréen Sooam Biotech. Elle a commencé par cloner trois mastiffs, ou dogues du Tibet, et avant de fournir 550 chiens à des aéroports, services de douane et de police de plusieurs pays en 2015.

    Le clonage est un sujet d'actualité controversé. Selon une récente étude de chercheurs néozélandais, les bovins clonés souffrent plus souvent de maladies chroniques.

    Lire aussi:

    Le clonage de mammouth devient-il réalité ?
    Clonage: on n'arrête pas le progrès
    Le premier clone de chien génétiquement modifié voit le jour en Chine
    Tags:
    clonage, Yingke Boya Gene Technology, Boyalife Group Ltd, Xu Xiaochun, Tianjin, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik