Sci-tech
URL courte
12215
S'abonner

Une équipe internationale d'astronomes a observé un sursaut suite à la destruction d'une étoile par un trou noir, dans les premiers jours de la formation de ce dernier.

Les astronomes, dirigés par Sjoert van Velzen, représentant de l'Université Johns-Hopkins, ont commencé les observations radio-astronomiques de la source ASASSN-14li, 22 jours après sa localisation par l'observatoire satellite Swift, et ont enregistré un sursaut de radiation prédit par l'hypothèse astrophysique des "poupées russes" mais jamais observé auparavant.

Grâce à la possibilité d'entamer rapidement les observations, l'équipe de chercheurs a réussi, pour la première fois, à tracer une courbe de radio-luminosité d'un trou noir à partir du premier mois de l'activité du sursaut. Pendant 140 jours, l'intensité des radiations a chuté de cinq fois, indiquent les chercheurs, dont l'étude complète a été publiée dans la revue Science Mag.

D'après les auteurs de l'étude, c'était la première fois qu'ils ont eu la possibilité d'observer ce processus "au premier rang".

Selon les normes de la radioastronomie, la source était relativement proche de la Terre, se trouvant à quelques 300 millions d'années-lumière. Les observations précédentes ont porté essentiellement sur des objets qui se trouvaient au moins trois fois plus loin.

Lire aussi:

Un trou noir se manifeste dans les profondeurs de l'espace
Les astrophysiciens découvrent un trou noir “monstrueux”
Un trou noir engloutit un nuage de gaz de la taille du système solaire
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
étoiles, trou noir, chercheurs, espace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook