Sci-tech
URL courte
251426
S'abonner

Un médicament unique au monde susceptible de prolonger notre espérance de vie jusqu’à 120 ans sera testé sur des humains l’année prochaine, a déclaré un groupe de chercheurs américains de l'Institut Buck de recherche sur le vieillissement (Californie).

Aussi incroyable que cela puisse paraître, les scientifiques ont déjà montré que le médicament en question, connu sous le nom de Metformine, permettait de prolonger la vie de certains animaux en laboratoire, si bien que le gouvernement américain les a autorisés à continuer leurs recherches cliniques sur des humains.

En cas de réussite, les septuagénaires se sentiraient comme s'ils avaient 50 ans, relèvent les chercheurs.

En outre, cela permettrait d'ouvrir une nouvelle ère dans la médecine: les médecins seront capables de s'attaquer directement à la source principale de tous les "maux", la vieillesse, au lieu de soigner ponctuellement les maladies, dont notamment le cancer, le diabète et la maladie d'Alzheimer.

"Si nous parvenions à ralentir le processus de vieillissement, toutes les pathologies liées à l'âge ralentiraient dans la foulée", a expliqué l'un des chercheurs, Gordon Lithgow.

Les scientifiques soulignent que le processus de vieillissement est bel et bien réversible, étant donné que toutes les cellules humaines contiennent des chaînes d'ADN qui assurent le renouvellement continu de l'organisme. D'ailleurs, certains animaux marins ne vieillissent pas du tout.

La Metformine est en mesure de multiplier le nombre de molécules d'oxygène pénétrant dans les cellules, ce qui permet d'augmenter sensiblement leur longévité.

Après avoir administré de la metformine à de petits vers ronds (C. elegans), un groupe de chercheurs belges a constaté que ceux-ci vieillissaient plus lentement et restaient bien portants plus longtemps.

Le médicament a également permis de prolonger de 40% l'espérance de vie de plusieurs souris en laboratoire et de rendre leurs os beaucoup plus denses.

L'année dernière, des scientifiques de l'Université de Cardiff ont montré que la metformine prolongeait la durée de vie des patients atteints de diabète.

D'après le journal britannique Independent, de nouveaux tests cliniques sont donc prévus pour l'année prochaine. Objectif: mettre en évidence que le médicament en question permet de ralentir le processus de vieillissement et de stopper la propagation des maladies liées à l'âge.

Lire aussi:

Scientifiques nippons: lire le cerveau comme un livre ouvert
Des médecins britanniques proposent de "faire exploser" le cancer
Médecine: une "éponge" contre le cancer
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
Tags:
diabète, longévité, médicaments, vieillesse, maladie Alzheimer, médecine, ADN, cancer, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook