Sci-tech
URL courte
3121
S'abonner

Le plus ancien noyau de pêche au monde a été découvert en Chine par un professeur du Jardin des plantes de Xishuangbanna.

D'après le journal Scientific Reports, le botaniste chinois Tao Su a retrouvé ce noyau de pêche préhistorique, dont l'âge est estimé à 2,5 millions d'années, près d'un abribus de Kunming, dans la province de Yunnan, au sud-ouest de la Chine.

D'après le chercheur et son confrère américain Peter Wilf (Université de Pennsylvanie, Etats-Unis), le noyau fossilisé ressemble à s'y méprendre à celui de la pêche cultivée actuellement, à ceci près que le noyau de l'espèce préhistorique, nommée Prunus kunmingensis, est pourvu d'un seul grain, d'une rainure dorsale profonde et de nombreux petits sillons. Aussi juteux et sucré que la pêche moderne, supposent les scientifiques, le fruit préhistorique était sans doute utilisé comme un "hors-d'œuvre" avant l'heure.

Jusqu'à présent obscure, l'origine du pêcher a été donc élucidée: la domestication de cette plante s'est sans aucun faite doute en Chine. Un site archéologique datant de la dynastie Shang (-1570, —1045) dans le Hebei a révélé deux noyaux de pêches semblables à ceux des pêches cultivées actuellement.

Lire aussi:

Fruits et légumes se raréfient dans les paniers français
Embargo russe: l'UE alloue 125 M EUR aux producteurs de légumes et de fruits
Pékin ouvre un nouveau terminal pour envoyer des fruits et légumes en Russie
Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Tags:
botanique, pêche, découverte, espèces biologiques, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik