Ecoutez Radio Sputnik
    Le Very Large Telescope (VLT)

    Un télescope géant permet de discerner les détails d'une collision monstre

    © ESO
    Sci-tech
    URL courte
    0 203
    S'abonner

    Armés du Very Large Telescope (VLT) de l'Observatoire européen austral (ESO), les astrophysiciens ont pu scruter dans le détail les conséquences d'une catastrophe cosmique extraordinaire d'il y a 360 millions d'années.

    Le télescope géant VLT, fer de lance de l'Observatoire européen austral (ESO), installé au sommet du mont Paranal, a permis aux astrophysiciens de voir dans le détail les conséquences d'une collision monstre, d'une rare catastrophe cosmique d'il y a 360 millions d'années, lit-on sur le site de l'ESO.  

    Parmi les débris de cette collision, il y a une jeune galaxie naine, dont l'existence offre aux astronomes une chance remarquable d'apprendre davantage de détails sur la classe des objets auxquels elle appartient et qui sont qualifiés de typiques pour l'Univers précoce. En règle générale, de telles galaxies sont trop faibles et trop éloignées pour être examinées à l'aide des télescopes modernes. 

    NGC 5291 — un ovale doré au centre de l'image — est un système de galaxies en interaction situées à environ 200 millions d'années-lumière de la Terre dans la constellation du Centaure. Il y a 360 millions d'années, ce système de galaxies s'est trouvé impliqué dans une grandiose catastrophe cosmique. Une autre galaxie s'est enfoncée dans son noyau à une vitesse colossale. De puissants jets de gaz ont jailli, en formant une structure circulaire autour de NGC 5291.  

    Avec le temps, la substance de cet anneau s'est condensée en dizaines de domaines de formation d'étoiles, ainsi qu'en plusieurs galaxies naines. La plus massive concentration de substance à droite de NGC 5291 est l'une de ces galaxies naines — NGC 5291N. 

    Les scientifiques estiment que la Voie lactée, comme toutes les grandes galaxies, s'est formée à partir de plusieurs petites galaxie il y a 13,2 milliards d'années, soit l'âge approximatif de l'Univers.

    Lire aussi:

    Une étoile quitte notre galaxie
    Hubble dévoile le plus lointain amas de galaxies jamais détecté
    Astronomie: découverte d'une paire de trous noirs au coeur d'une galaxie (presse)
    Tags:
    Observatoire européen austral (ESO), Pranal
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik