Sci-tech
URL courte
30524
S'abonner

Le satellite russe Elektro-L permettra notamment d'étudier l'activité solaire, le champ magnétique et l'ionosphère terrestre.

Un lanceur Zenit-2SB tiré vendredi, à 13h45 UTC depuis le cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, a placé samedi en orbite le laboratoire spatial russe Elektro-L de 2e génération, a annoncé un porte-parole de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).

"Le lanceur moyen Zenit-2SB a mis en orbite le satellite Elektro-L N°2 à l'heure prévue", a indiqué le responsable.

Le satellite de télédétection Elektro-L de 2e génération permettra de contrôler le réchauffement climatique en fournissant des images haute résolution de la Terre et des informations sur l'état des sols et des océans. Le laboratoire spatial transmettra en outre des données sur l'évolution des typhons, ouragans, inondations, incendies, éruptions de volcans et d'autres catastrophes naturelles dans l'hémisphère Est. Il surveillera également l'activité solaire et contrôlera l'état de la magnétosphère, de l'ionosphère et de l'atmosphère supérieure de la Terre.

Elektro-L N°2 est plus performant que son prédécesseur Elektro-L N°1 lancé en 2011. Il a six fois plus de capteurs infrarouges, son système optique et ses radiomètres sont plus efficaces. 

Le lanceur moyen Zenit-2SL, qui a mis de mettre en orbite le satellite Elektro-L N°2 a été fabriqué par l'usine Yuzhmash de Dniepropetrovsk (Ukraine). Yuzhmash a récemment suspendu la production des Zenit suite à la décision de Kiev de rompre toute coopération militaire et technique avec Moscou et sur fond de crise économique en Ukraine.

Lire aussi:

Une fusée russe met en orbite un satellite météorologique
Russie: le nombre de stations météorologiques triplera d'ici 2030 (officiel)
Satellites météorologiques: la Russie rétablira sa constellation avant 2030
Tags:
mise en orbite, espace, satellite, Baïkonour, Elektro-L N°2, Zenit, Holding spatial russe Roscosmos, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook