Sci-tech
URL courte
17325
S'abonner

Lors d’une expérience récente dans le Grand collisionneur de hadrons (LHC), des physiciens ont découvert une division en deux d’une particule d’une masse de près de 700 gigaélectronvolts. Ce résultat pourrait signifier l’existence du deuxième boson de Higgs déjà prédit par les élargissements du Modèle standard physique.

Le résultat étonnant qui pourrait signifier une grande découverte a été rendu public par le physicien Mario Livio sur Facebook et sur Twitter. Cependant, cette nouvelle n'a pas encore été confirmée officiellement.

La division qui fait l'objet de cette information a été enregistrée simultanément par les groupes CMS (Compact Muon Solenoid) et ATLAS (A Toroidal LHC ApparatuS) travaillant auprès du LHC.

La confirmation de l'information présentée par M.Livio et d'autres physiciens pourrait signifier l'existence d'une nouvelle particule d'une masse de 700 gigaélectronvolts, et ainsi, la sortie des scientifiques des limites du Modèle standard de la physique dans leurs explications de la matière.

La conférence de presse des groupes du LHC est fixée pour le 15 décembre 2015. Les premiers résultats des expériences effectuées après un nouveau lancement du collisionneur feront l'objet de cette réunion. La conférence devrait être diffusée en direct sur le site de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN).

Lire aussi:

Bactéries contre antibiotiques: le dernier combat?
Le lancement du projet ITER ajourné
Le nombre Pi découvert dans… un atome d’hydrogène
Des microbes potentiellement pathogènes découverts sur l’ISS
Tags:
physique, découverte, Grand collisionneur de hadrons (LHC), Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook