Ecoutez Radio Sputnik
    Une messagerie made in Daech

    Une messagerie made in Daech

    © Twitter/ISSViper
    Sci-tech
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    686

    Les terroristes de Daech ont élaboré une application mobile de messagerie sécurisée, déclare le collectif de hackers anti-terroristes GhostSec.

    L'application en question est téléchargeable pour le système d'exploitation Android intégrant un système de communication sécurisée, d'après le site The Next Web.

    Néanmoins, le groupe GhostSec a qualifié la nouvelle messagerie de Daech de primitive par rapport aux autres applications de communication instantanée chiffrant la conversation des utilisateurs.

    La peur du déchiffrage de l'application Telegram a poussé les membres du groupe terroriste à mettre au point leur propre outil de communication sécurisé. Pas très performante au niveau technique, cette innovation ne permettra toutefois pas de renoncer complètement aux autres applications du genre de Telegram et de Tumblr.

    Telegram Messenger est une application de messagerie sécurisée hébergée sur le cloud. Elle permet à ses utilisateurs d'échanger messages, photos, vidéos et documents. L'application doit sa popularité à un système de cryptage très complexe et au fait que les conversations "secrètes" ne sont stockées sur aucun serveur.

    Plus de 660 comptes de Telegram liés aux activités de Daech ont été bloqués depuis novembre 2015. Chaque jour, le réseau de communication bannit de 5 à 10 utilisateurs suspectés d'être impliqués dans des affaires terroristes. 

    Pavel Dourov, fondateur de Telegram, a auparavant déclaré ne pas transmettre les données personnelles de ses utilisateurs aux services de sécurité car cela porterait atteinte aux personnes dont les conversations privées sont respectueuses des lois. M.Dourov a également souligné que les terroristes trouveraient toujours un moyen de communication advenant que telle ou telle plateforme leur paraîssait mal sécurisée. Il serait mieux ainsi d'éradiquer le mal à sa racine.


    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    Un hacker lanceur d'alerte pirate un avion de ligne américain
    Les ordinateurs de bord des avions vulnérables au piratage
    Adieu, Telegram? Paris développe un nouvel outil de communication chiffrée
    Tags:
    message, réseaux sociaux, Internet, hackers, Telegram, Tumblr, Ghost Security, Etat islamique, Pavel Dourov
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik