Ecoutez Radio Sputnik
    Le moteur ionique

    Les essais du moteur ionique russe réussis

    © Flickr/ Anthony Hicks
    Sci-tech
    URL courte
    881071

    KB Khimautomatiki (KBKhA), le bureau russe de design et d'ingénierie, a effectué avec succès la première série d'essais d’un nouveau moteur-fusée ionique.

    Les tests ont confirmé les caractéristiques du moteur prévues dans les spécifications techniques, a rapporté le holding spatial russe Roskosmos sur son site officiel.

    Le moteur a été développé conjointement avec l'Institut d'aviation de Moscou (MAI). Il a subi des tests sur un stand spécial sous vide. Les résultats des essais ont confirmé ses spécifications techniques.

    Mars
    © Flickr / European Southern Observatory

    Tandis que la construction et le perfectionnement des moteurs conventionnels à propergol liquide restent l'objectif principal, le développement des moteurs ioniques est un nouveau domaine d'activité pour le bureau.

    Un moteur ionique est un moteur où la force de propulsion est créée par la projection d'ions à très haute vitesse. Le carburant n'est pas brûlé mais ionisé dans un champ électrique. Les ions de gaz (généralement du xénon) passent par deux grilles fortement chargées électriquement et subissent ainsi une accélération. Cette force d'accélération provoque une force de réaction de sens opposé et voilà, cela donne la force de propulsion du moteur à ions.

    Mais pourquoi développer ces moteurs?

    • Avec les moteurs ioniques, seule la masse à éjecter est embarquée, l'énergie de l'éjection peut être collectée sur place avec des panneaux solaires
    • Le moteur ionique peut fonctionner très longtemps sans s'arrêter, si nécessaire durant des années
    • Ces moteurs sont très efficaces — leur rendement est compris entre 60 et 80%
    • Les fusées dotées de tels moteurs sont plus sûres car le carburant est conservé sous une forme qui permet de prévenir les risques d'explosion dans l'espace ouvert
    • Ils sont plus économiques — ils consomment moins de carburant

    En dépit de ses avantages, ces moteurs ne conviennent pas pour le lancement de véhicules spatiaux, à cause de leur faible poussée. Cependant, ces moteurs peuvent être utilisés pour des tâches diverses — que ce soit la correction et la stabilisation des positions des satellites en orbite ou des vols d'une très longue durée dans l'espace lointain.

    KB Khimautomatiki est une société russe qui, déjà depuis plus d'un demi-siècle, est spécialisée dans la conception et la construction de moteurs à propergol liquide, notamment, pour les fusées Soyouz et Proton. En 2012, le bureau a entamé le développement d'un moteur ionique de nouvelle génération.

    Lire aussi:

    Médias US: la fusée russe Chkval parmi les meilleures au monde
    La Chine achète à la Russie des moteurs-fusée pour projectiles
    La sonde spatiale Dawn transmet de nouvelles images de l’espace
    Qui a détruit les fleurs de la Station spatiale internationale?
    Tags:
    essais, moteurs de fusées, science, espace, Soyouz (fusée), Proton-M, Institut d'aviation de Moscou (MAI), Holding spatial russe Roscosmos, Voronej, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik