Ecoutez Radio Sputnik
    Le cerveau humain

    Le cerveau humain est capable de mémoriser tout Internet

    © Fotolia/ Andrea Danti
    Sci-tech
    URL courte
    104534152

    Selon les calculs effectués par les scientifiques de l’Institut Salk (Etats-Unis), le cerveau humain est en mesure de conserver des informations dont le volume est presque égal à celles disponibles sur la totalité d’Internet.

    Les résultats de la recherche sont présentés dans un article publié dans la revue eLife. D'après la découverte des scientifiques américains, le cerveau humain est capable de mémoriser un volume d'informations qui est près de 10 fois supérieur à celui admis précédemment.

    Selon Terry Sejnowski, de l'Institut Salk, les scientifiques ont trouvé une solution pour comprendre les principes du fonctionnement du centre de la mémoire humaine. Ce centre est capable de manifester un bas niveau de dépenses énergétiques et, dans le même temps, de productivité élevée.

    Les informations mémorisées par les humains sont conservées dans une partie particulière du cerveau. Là, la mémoire prend la forme d'une série d'impulsions électriques, ainsi que d'un nombre importants de signaux chimiques. C'est en étudiant le fonctionnement de ce système à l'exemple d'un modèle artificiel correspondant que les chercheurs ont pu procéder aux calculs des capacités du cerveau humain.

    Selon M.Sejnowski, des résultats pareils contribuent à donner au cerveau humain le statut d'appareil de calculs le plus performant. En dépensant seulement 20 Watt d'énergie, le système nerveux humain engage des volumes d'informations qui dépassent les capacités des superordinateurs contemporains. Les auteurs de l'article espèrent que la découverte actuelle poussera les scientifiques à essayer de reproduire ces particularités du cerveau dans les appareils de calculs.

    Lire aussi:

    Le plus ancien champ de bataille du monde livre ses secrets
    Transplantation de tête humaine et recherche spatiale: même combat
    Les contes européens sont bien plus anciens qu'on ne le croit
    Sera-t-il bientôt possible de remonter le temps?
    Tags:
    Internet, cerveau, chercheurs, découverte, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik