Sci-tech
URL courte
193
S'abonner

Les débris spatiaux qui encombrent l'espace peuvent déclencher une grave crise politique et même provoquer un conflit militaire au sol.

Les débris spatiaux qui encombrent l'espace peuvent déclencher une grave crise politique et même provoquer un conflit militaire au sol, rapporte le Guardian. D'après les chercheurs, ils pourront même menacer les appareils spatiaux dans un avenir proche.

Dans un rapport publié dans le périodique Acta Astronautica, Vitalty Adushkin, chercheur à l'Académie des sciences de Russie, écrit que l'impact des débris spatiaux, particulièrement sur les satellites militaires, présentait "un danger politique particulier" et "pouvait provoquer un conflit politique ou armé entre les grandes puissances spatiales". En outre, il sera difficile de déterminer si un satellite a été endommagé suite au choc d'un déchet spatial ou mis hors de service par l'un des pays rivaux.

D'après l'information fournie par la NASA et l'Agence spatiale fédérale russe, plus de 23.000 fragments d'appareils spatiaux faisant plus de 10 centimètres seraient en orbite autour de la Terre. L'espace proche comprendrait plus d'un trillion de déchets spatiaux de volumes divers. Ces déchets se trouvent à une hauteur de 160 à 745 kilomètres au-dessus du sol.

Or c'est précisément dans cette zone où la plupart des satellites militaires des différents pays opèrent. Pendant les 20 dernières années, les chercheurs ont rapporté la perte de liaison avec une douzaine de véhicules de l'espace. On attribue ces incidents à d'éventuelles collisions avec les déchets spatiaux.

Les chercheurs soulignent que ces déchets sont dangereux non seulement pour les satellites, mais aussi pour la Station Spatiale Internationale.

Lire aussi:

NASA: Charon montre son côté obscur
Les endroits les plus hantés de la planète
La Planète 9 découvrable "d’ici deux ans"!
Sera-t-il bientôt possible de remonter le temps?
Tags:
satellite, débris spatiaux, espace
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik