Ecoutez Radio Sputnik
    L'astronaute américain Scott Kelly

    Un astronaute décrit l’odeur de l'espace

    © AP Photo / Dmitry Lovetsky
    Sci-tech
    URL courte
    19346

    "Il est un peu surréaliste d'être conscient de se trouver à bord de son petit vaisseau spatial, alors qu'à quelques pouces de vous, c'est la mort instantanée", a avoué l'astronaute.

    L'espace sent le métal chauffé à blanc, a confié au site Reddit l'astronaute américain Scott Kelly aux internautes qui l'interrogeaient sur sa vie à bord de la Station spatiale internationale (ISS).

    "Les odeurs varient en fonction du segment dans lequel vous vous trouvez. Parfois, cela sent l’antiseptique, parfois les poubelles. Pour ce qui est de l'espace, lorsque vous ouvrez le sas, il me semble que l'espace sent le métal chauffé à blanc", a indiqué l'astronaute.

    Il a également expliqué pourquoi les cosmonautes et les astronautes se présentaient souvent devant les spectateurs les bras croisés sur la poitrine.

    ​"En apesanteur, les bras ne pendent pas le long du corps, comme c'est le cas sur la Terre. Ils flottent souvent devant le visage et ce n'est pas commode, il vaut mieux les tenir croisés sur la poitrine", a expliqué l'astronaute ajoutant qu'il les gardait dans cette position même en dormant.

    Question sommeil, l'astronaute a avoué rencontrer des difficultés. Selon lui, son corps gardait en apesanteur la même posture qu'à l’état de veille, ce qui l'empêchait de se reposer vraiment. En outre, les bruits de l'ISS l'empêchent de s'endormir, aussi est-il obligé de recourir à des boules Quies. En dormant, l'astronaute rêve tant de la Terre que de l'espace, et fait des rêves absolument fous.

    "Il est un peu surréaliste d'être conscient de se trouver à bord de son petit vaisseau spatial, alors qu'à quelques pouces de vous, c'est la mort instantanée", a avoué l'astronaute.

    L'astronaute américain Scott Kelly a répondu aux questions des internautes à l'occasion de son 300e jour passé à bord de l'ISS. Au total, il devrait y séjourner 12 mois de suite en compagnie du cosmonaute russe Mikhaïl Kornienko afin d'étudier l'influence d'un long séjour en espace sur l'organisme humain.

    Lire aussi:

    Le ping-pong: le jeu préféré à bord de l’ISS
    L'ISS sert à préparer l'homme à des missions de longue durée
    Le nouvel épisode de Star Wars projeté sur l'ISS
    Tags:
    astronautes, station spatiale, espace, ISS, Scott Kelly
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik